CANADA : LE BILAN


Bilan


Il y a bien longtemps que nous voulions visiter le Canada et il était pour nous évident que ce pays allait être une étape de notre tour du monde. Sa flore avec les grands espaces sauvages. Sa faune avec ses ours noirs, loups, caribous et baleines. Le rêve pour les enfants et les plus grands. On s’était également dit que c’était un pays facile pour commencer notre tour du monde en famille tout en douceur. D’un point de vue linguistique, ça devait parler français. «Devait » parce qu’à l’arrivée le québécois est une langue à part ! Il nous est arrivé plus d’une fois de ne rien comprendre et au bout de la deuxième fois qu’on demandait de répéter….et bien on souriait bêtement !


Le moins qu’on puisse dire c’est que le Québec aura assouvi nos envies de découverte et qu’il ne nous aura pas déçu. Il est exactement comme on a l’avait rêvé ! On a passé beaucoup de temps sur les routes, certes, mais les images des paysages qui défilent resterons gravées dans nos mémoires. Des forêts à perte de vue, des lacs et des rivières à ne pas pouvoir les compter, des animaux qu’on n’a pas l’habitude de voir chez nous. Si vous n’avez pas peur de faire beaucoup de route et que vous aimez la nature et les randonnées, ce petit bijou est pour vous !


Au final nous auront parcouru 1000 km en voiture et 3215 km en camping-car. Nous retiendrons une nature authentique et sauvage et surtout l’accueil de ses habitants. Ouverts, souriants, disponibles, courtois et d’une grande gentillesse, les québécois savent se faire apprécier.


Vous l’aurez compris le bilan est tout à fait positif. Ci dessous la carte de notre roadtrip :


On a aimé


Les parents

  • L’accueil, l’ouverture et la gentillesse des québécois

  • Les forêts interminables, les lacs et les rivières

  • Le parc Omega et les nuits en cabane dans la forêt

  • Le parc de la Mauricie et le lac Edouard malgré l’attaque sauvage des moustiques sur le visage de Nadia (franchement ça sert qu’à emmerder un moustique)

  • Percé et son paysage à couper le souffle

  • Notre camping-car (c’est surtout maman qui a adoré car pas besoin de faire et défaire 4 voir 5 sacs)

  • Les chutes du Niagara…impressionnantes

  • Les popcorns au sirop d’érable et fleur de sel (mmmmhhh une tuerie à dévorer)

  • Le beau temps…quelle chance !

  • Mattias qui ne met plus de couches la nuit (yesssss !!!!! un truc en moins à transporter)


Les enfants :

  • Chutes du Niagara (Chiara et Julian)

  • Tour CN (Julian)

  • Aquarium Toronto (Julian)

  • Dormir dans la cabane au parc Omega (Chiara)

  • Le Camping-car (Mattias. On a eu droit à des cris à chaque fois qu’on en croisait un, et ici il y en a beaucoup !)

  • Visite de la cascade et « l’école » de Val-Jalbert (la bonne sœur et Monsieur le curé auront bien marqué Julian)

  • Longer le grand rocher à Percé (Chiara)

  • La piscine-jacuzzi de l’hôtel au Mont-Tremblant (Chiara)


A vrai dire quand on a demandé à Mattias ce qu’il avait préféré du Canada il a répondu : L’ Australiiiie !!

Et on notera que finalement Julian c'est l'Ontario qu'il a aimé...après 3 jours on pouvait changer de pays !


On n’a pas aimé


Les parents

  • Les routes et autoroutes québécoises CA-TA-STRO-PHIQUES ! Et on vous raconte pas le bruit dans le camping-car ! On avait l’impression que tout se démontait. La Salerno - Reggio-Calabria (pour ceux qui connaissent) est une piste de Formule 1 en comparaison

  • En lien avec le premier point, les 600km de route supplémentaire à effectuer suite au refus d’embarquer à Baie-Comeau

  • Le café à filtre (ou de l’eau colorée)

  • Les moustiques, mouches à chevreuil et tout autre insecte qui nous ont piqué même à travers nos habits longs et couvrants. Mais sincèrement on pensait pire !

  • Notre dernier camping à Bas-Saint-Laurent

  • Les alarmes incendies en plein milieu de la nuit et la descente des 18 et 14 étages à pied avec les garçons dans les bras à moitié endormis

  • Les 60 kilomètres sur gravier dans la réserve faunique des Monts Chic-Choc (pour maman surtout…aucun réseau, des montagnes russes dans le camping-car et on a croisé à peine 2 voitures en 1h30 de route)


Les enfants

Quand on demande aux enfants ce qu’ils n’ont pas aimé la première réponse est : RIEN.

Puis quand on les fait réfléchir voilà ce qui en ressort :

  • Les alarmes incendies (surtout Julian qui a sauté du camping-car dès qu’il l’a entendu pour la 3ème fois)

  • Marcher (Julian et Mattias et ce n'est que le début...)

  • Le bruit des loups le soir avant d’aller au lit au camping de Percé (une histoire était racontée et projetée sur un mur. On a eu droit aux cauchemars de Mattias durant la nuit)


Perles Québécoises


Et pour terminer quelques perles québécoises en photos :



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents