LE CINQUIEME ELEMENT


Soyons directs et sincères, le retour c’est compliqué… même très compliqué… voir très très compliqué !! 


On a donc voulu mettre sur le papier notre ressenti 3 mois après le retour à la maison. Un récit qui sent un tant soit peu d’auto-psychanalyse…


Les 4 éléments


Comme l’air, l’eau, la terre et le feu composent l’harmonie de notre planète, nous avions identifié les 4 éléments qui devaient composer l’harmonie parfaite de nos vies à la maison.


Ces 4 éléments étaient : le plaisir, prendre le temps, le partage en famille et le lâcher prise.


Contre toute attente, l’élément qui fait défaut n’est pas celui, ou ceux, auquel on s’attendait. En effet, les bienfaits du voyage sont encore bien présents en termes de lâcher prise par exemple. Le stress, la circulation, la frénésie et beaucoup d’autres choses de la vie sédentaire dans une métropole européenne ne nous touchent pas plus que ça. On arrive assez facilement à ne pas s’énerver et lâcher prise. Il en va de même pour l’aspect « slow life ». On prend notre temps, on s’interdit des agendas remplis sur 8 semaines et les mots « dépêchez-vous » sont bannis !


Enfin, le partage en famille est toujours présent avec l’organisation de nombreuses activités juste entre nous. Avec la reprise de l’école, les contraintes liées au calendrier scolaire réduisent forcément les possibilités d’organiser des activités familiales. Mais cela ne nous empêche pas d’organiser des escapades régulières le week-end et les mercredis après-midi. 


Et le plaisir ? Ahhhh le plaisir. Oui, c’est l’élément qui fait défaut ! Mais pourquoi donc ? Surtout si les autres éléments sont réunis ! On a des premières réponses.




Manque d’entraînement


Vivre ensemble, ralentir et lâcher prise sont des éléments qui ne sont pas venus tout de suite et naturellement durant le voyage. Nous avons fait des efforts, travaillé et finalement appris à apprivoiser ces éléments. Aujourd’hui, nous ne les avons peut-être pas totalement assimilé et maîtrisé mais en tout cas on arrive à les utiliser à bon escient.


Ce qui n’a absolument pas été le cas du plaisir. Pendant un an, nous n’avons jamais fait un quelconque effort pour avoir du plaisir. Aucun besoin d’aller le chercher au plus profond de nous-même. Non, pendant une année, il était là présent et s’offrait à nous. Dans notre quotidien du retour, le constat est que le plaisir ne s’offre pas à nous. Nous devons aller le chercher, faire des efforts. Oui, mais on a pas été entraîné à ça ! On sait pas vraiment comment faire et on est un peu déboussolé.


Les mêmes yeux qu’avant


Pourtant le Salève est magnifique, le Lac Léman est merveilleux et les campagnes genevoises et savoyardes sont superbes. Oui, mais ça fait plus de 40 ans qu’on les a devant les yeux ! Et, malheureusement, dans nos vies nous n’avons jamais associé ces beaux endroits au plaisir. On a toujours pris pour argent comptant et considéré « normales » les beautés qui s’offraient à nos yeux. Aujourd’hui, c’est problématique parce que même si on a conscience des beautés qui nous entourent, elles ne produisent pas de plaisir en nous. Du moins pas de façon instantanée comme on a eu l’habitude de prendre le plaisir qui s’offrait à nous durant le voyage.


Carpe Diem


Les enfants vivent le retour de manière très différentes des parents. On sent bien qu’ils n’ont aucune nostalgie du voyage. Ils sont heureux et débordants d’énergie. Le constat est clair : ils vivent l’instant présent ! Phnom Penh, Sydney, Los Angeles, Archamps, Genève pour eux c’est pareil ! Ils arrivent à prendre le plaisir partout où il y en a…même à l’école ! Ils ne se posent pas de question, pas de pourquoi, pas de comment. Tout est source de plaisir : la maison, les jouets, la famille, les copains.  



Aucune réjouissance


Sur la fin du voyage, nous ne nous réjouissions de rien lorsqu’on envisageait le retour. Nous étions bien entendu contents de revoir la famille et les amis mais pour le reste pas de grandes réjouissances. « ça fait du bien de retrouver sa maison et son confort ? » Et bien non pas du tout ! On s’en contrefou ! « Oui mais du vrai pain et du vrai fromage ça émoustille les papilles ! » Et non, idem pour la nourriture…rien à cirer. « Et le vin ? Un bon verre de pinard ! » Massimo ? Touché ! :-)


Donc voilà, nous retrouvons des éléments inchangés qui difficilement peuvent nous procurer du plaisir. 



Le 5ème élément


Comment retrouver ce plaisir, cet opium qui nous a fait vivre sur un nuage pendant 1 an ? Y-aurait-il un cinquième élément ?


Alors on a pas Milla Jovovich sous la main qui nous permettrait d’invoquer le 5ème élément (l’amour dans le film de Luc Besson), mais les constats listés ci-dessus nous donnent un certain nombre d’indices. On pourrait faire simple et se dire : on plie bagages et on repart. Ou encore : bon la région n’est plus faite pour nous, on va voir ailleurs. Pour l’heure, nous ne prenons pas ces hypothèses en considération. Alors on fait quoi ? On doit changer nos yeux ! Non on a pas encore pris rendez-vous chez le chirurgien !


Il faut qu’on ait un regard neuf sur ce qui nous entoure, identifier les sources de plaisir qui sont nombreuses autour de nous. Mais pour cela il va falloir faire des efforts, trouver des subterfuges. On doit changer nos habitudes quotidiennes ! Parfois ça peut même passer par des choses toutes simples : ne plus faire le même chemin pour aller à l’école ou au travail, ne plus faire les courses au même supermarché, refaire la peinture de la maison….


Voilà, vous l’aurez compris on est passé par beaucoup d’états d’âme durant ces 3 mois : nostalgie, mélancolie, tristesse mais aussi joie de revoir les siens et parfois même l’euphorie quand on était convaincu par moment d’avoir trouvé la clé de la sérénité et qu’on se projetait vers l’avenir.


Avant de partir, beaucoup de personnes nous disait que nous étions courageux de partir avec nos enfants. Aujourd’hui on peut dire clairement : il faut être courageux pour revenir, pas pour partir…


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents