Ontario - Au feu les pompiers


« Et ben mes cadets, et ben mes petits frères…ça commence bien ! » Le Glaude (La soupe aux choux)


Ca change des citations de Twain ou Balzac mais pour le coup François Perrin et Le Glaude sont les références parfaites pour résumer les débuts de notre tour du monde !


Pour ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux, vous savez de quoi on parle…et encore on vous a pas tout dit ! Retour sur nos 5 jours en Ontario.


Toronto

Nous en étions donc restés à notre arrivée dimanche soir à Toronto sous le choc d’un voyage épique, sans les sacs et en total décalage horaire. Le matin, on reçoit un appel nous informant que les sacs nous seront livrés avant 15.00. On en profite pour monter en haut de la Tour CN qui est juste en face de notre appartement. Cette tour a été désignée en 1995 comme une des 7 merveilles du monde moderne. On trouve, entre autres, parmi ces merveilles, le canal de Panama et le tunnel sous la Manche. Elle a été pendant 34 ans (1976-2010), la plus haute tour du monde. Nous avons également visité le Ripley’s Aquarium qui est à côté de la Tour CN.


A 13.00, nous retournons à l’appartement et…les sacs sont là !! On se dit que c’est tout bon et que les péripéties sont terminées…Nadia remarque qu’il n’y a plus de cadenas sur le sac de Massimo et en ouvrant, on trouve un billet doux du service des douanes américains informant qu’ils ont inspecté le sac. Il ne manque rien, sauf le cadenas !


L'après-midi, les enfants et Nadia vont à la piscine de l’appartement pendant que Massimo va à l’agence de location prendre la voiture que nous avons réservée. Arrivé devant l’agence, quelle surprise ! Agence fermée et en vacances jusqu’au lendemain matin 7.30. Bon, nous en avons besoin uniquement le lendemain mais ça sent mauvais…


Pendant la nuit, à 3h du matin très exactement, l’alarme incendie se déclenche. On est déboussolé, on sait pas trop quoi faire. On sort pour voir. Pas d’odeur de fumée, ni de cris de panique. Mais l’Ontarois…L’Ontariste…l’Ontarien…bon, le Canadien est taquin. En effet, une personne annonce par haut-parleur qu’il ne faut pas bouger et attendre les directives. 10 secondes plus tard, le bruit de l’alarme change et est 3 fois plus fort. Une alarme qui traduite en mots signifie : "magnez-vous et tirez-vous d'ici !" Là c’est le stress et on se tire en courant. On descend les 18 étages à toute vitesse par les escaliers. On oublie : veste, doudous, et une tong de Julian. Mais finalement plus de peur que de mal. Fausse alerte.


On se lève le lendemain en espérant que les jours passent et ne se ressemblent pas. A 7.30 pile, Massimo est à l’agence de location de voiture. Ils ont notre réservation, au prix convenu et tout est réglé en 20 minutes ! C’est bon le mauvais sort est terminé !


Niagara Falls

Nous partons soulagés en direction de Niagara Falls. Ca aura duré 1h30 ! Le temps d’arriver à 10 km de l’hôtel et d’entendre un gros bruit sous la voiture comme si nous trainions quelque chose. Arrivés à l’hôtel, on contrôle et on voit qu’un immense bout de plastique s’est détaché sous la voiture. Il y a une agence Enterprise à Niagara Falls. Nous nous y rendons et ils nous réparent ça en 30 minutes (non pas sans nous voler le chargeur USB allume-cigare…on s’en est rendu compte beaucoup plus tard). L’après-midi on se ballade sur Falls Boulevard sous un soleil de plomb et nous faisons un tour en bateau sous les chutes. Les chutes sont magnifiques et impressionnantes. En revanche, la ville de Niagara Falls est un mélange entre la zone industrielle de Satigny et Disneyland…très bizarre et on a pas du tout aimé !


Le soir nous pouvons admirer, depuis notre chambre au 14ème étage de l’Oakes Hôtel, les feux d’artifice de la ville de Buffalo (juste en face!) qui célèbre le 4 juillet, le National Day aux Etats-Unis. Ça vaut pas les feux des Fêtes de G’nève mais c’était beau quand même. La nuit venue…rebelote ! A minuit, nous sommes réveillés par l’alarme incendie. C’est totalement irréel. Cette fois-ci, on prend tout ce qu’on a oublié la veille. On appelle ça l'expérience...

On descend, à pied, les 14 étages avec un fou rire assez nerveux. Heureusement, c’est une fausse alarme encore une fois.


Y a la même probabilité de devoir quitter la chambre en pleine nuit deux fois de suite dans deux endroits différents pour une alarme incendie que de voir la Juventus gagner la Champion's League...


Les Mille Îles

Mercredi 5 juillet : RAS au niveau emmerdes ! C’est quand même fou de devoir le mentionner ! Nous nous rendons à Gananoque, à 4h de route de Niagara Falls. Là se trouve le parc national des Mille îles qui en compte en fait plus de 1800. A première vue, ça ressemble au Lac de Genève (clin d’œil à nos amis vaudois et français). On fait une excursion en bateau à travers les îles. C’est très beau et reposant. Pratiquement toutes les îles ont une maison utilisée principalement comme lieu de villégiature. Les îles sont partagées entre le Canada et les USA. Il y a d’ailleurs le plus petit pont au monde reliant deux pays. Il doit faire 3 mètres de long et relie deux îles jumelles, une aux USA, l’autre au Canada.


Nous passons la nuit à Gananoque dans un pavillon à ras le sol et on s’endort habillé…


Next step la province de Quebec.

P.S. Nous ajoutons des "chaînes" vidéos sur notre site ! Dans la section carnet de voyage, pour chaque pays nous ajoutons au début de la page, une chaîne vidéo regroupant nos vidéos pour le pays concerné. Pour le Canada, il y a déjà les vidéos concernant notre passage aux chutes du Niagara et aux Mille Îles.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents