VICTORIA FALLS


C’est en ayant rêvé d’éléphants toute la nuit que nous quittons le Senyati Safari Camp.


Nous avons rendez-vous à l’aéroport de Kasane pour la remise de notre véhicule. C’est en tout, pas loin de 3100 km que nous aurons parcouru depuis le début de notre voyage. C’est beaucoup mais personne ne regrette les kilomètres avalés tant les paysages sur la route ont été éblouissants et différents.


C’est un transfert en VAN que nous avons organisé pour nous emmener jusqu’à la ville de Victoria Falls qui se trouvent au Zimbabwe. Le passage de frontière se fait après à peine 30 km de route. Nous redoutions une longue attente, c’est finalement réglé rapidement en moins de 30 minutes. Ceci nous permet d’arriver avant midi à notre lodge, situé un peu en dehors de la ville. Au passage, l’entrée au Zimbabwe nécessite un visa qui coûte 30 USD par personne. Il est possible de faire directement un visa Zimbabwe/Zambie pour 50 USD au lieu de deux fois 30 USD pour chaque pays. Notre chauffeur nous a conseillé de visiter les chutes entre 13.00 et 15.00. Selon lui, c’est les heures auxquelles les arc-en-ciel se forment au-dessus de chutes. C’est donc la navette gratuite du lodge qui nous emmène aux chutes. Nous y sommes à 13h00 et n’avons pas encore mangé. Vu les conseils de notre chauffeur, nous décidons d’aller aux chutes avant de manger.


On craignait de voir une ville style « Niagara Falls » totalement occidentalisée et un peu « Disneyland ». Finalement, elle reste assez authentique. Il y a bien évidemment des restaurants et autres magasins liés au développement du tourisme mais cela reste assez « soft ». Le site des chutes, lui, est absolument immaculé en matière de constructions « humaines ». Seuls des sentiers sont aménagés. Il n’y a pas de passerelles ou autres constructions. Une statue de Livingstone rappelle le premier occidental à avoir vu les chutes.


On s’engouffre dans une forêt dense et assez rapidement on commence à entendre le grondement des chutes. Les singes, en nombre, vous rappellent que vous êtes chez eux.


Lorsque nous arrivons au bout du sentier et que les chutes apparaissent, c’est WAHOU !


Le couloir étroit dans lequel se déversent les eaux du fleuve Zambèze est absolument exceptionnel. Les pierres brunes et brutes sont un peu le symbole de l’Afrique et feront dire à Papa qu’il a l’impression d’être dans « Indiana Jones ».



Nous passerons 1h30 à parcourir les premiers sentiers avant d’aller manger. Nous ferons toute la partie nord des chutes en visionnant notamment la chute principale. Ici, nous admirons les groupes de personnes se baignant dans les « Devil’s Pool ». Il s’agit de piscines naturelles situé côté zambien et vraiment en bord de chutes. C’est assez fou et flippant comme vision. C’est une attraction assez connue par ici.


Tout comme nous regardons totalement pétrifiés des pêcheurs se baladant dans le courant à quelques mètres des chutes ! Hallucinant.



Après avoir déjeuner, nous terminons notre balade le long des chutes en direction de la frontière Zambienne. Ici, nous admirons toute une partie des chutes où il n’y a pas d’eau en cette période. Effectivement, nous sommes en pleine saison sèche et l’eau commence à diminuer. Le niveau le plus bas des chutes sera atteint vers fin septembre, début octobre.


Ceci permet de se rendre compte de l’imposant couloir des chutes ! Il fait 1,7km de long et atteint 108m de hauteur. On se sent vraiment petit face à ça !



Nous aurons donc parcouru les chutes durant 3 bonnes heures côté Zimbabwe. Nous ne verrons pas les chutes du côté zambien, du moins pas depuis le sol…


Le soir nous avons réservé une table au Boma. Restaurant « typique » du pays et qui est à 5 minutes à pied de notre lodge. Il se trouve en fait dans le parc du lodge. Et même pour 5 minutes, à la nuit tombée, nous devons appeler un van pour qu’ils nous emmènent au restaurant. Il est exclu de se promener dans le parc la nuit, animaux sauvages obligent !


Le diner est très plaisant et très animé. Les enfants pourront expérimenter les tam-tam et assister aux spectacles de chants et danses traditionnelles. Mais cela restait tout de même très touristique. Les cars de touristes étaient présents en nombre et rendaient l’ambiance moins « authentique ».



Le lendemain nous avons prévu une activité exceptionnelle. Un vol en hélico au-dessus des chutes ! Après le Grand Canyon, c’est au-dessus des Chutes Victoria que nous ferons notre deuxième vol familial en hélicoptère!


On vient nous chercher à 8.00 au lodge et après 20 minutes nous arrivons à l’héliport. L’accueil est très professionnel et après la pesée et les explications de sécurité, nous partons très rapidement pour notre vol. Un peu d’appréhension comme pour le vol au-dessus du Grand Canyon mais elle disparaîtra très vite lorsque nous survolons les chutes.



C’est fabuleux. Le couloir est encore plus impressionnant vu d’en-haut. On se rend encore plus compte de tout le pan de chutes où l’eau ne coule pas en ce moment. Les enfants sont ébahis. Nous tournerons en « 8 » pendant 15 minutes pour que tout le monde puisse apprécier les chutes du côté de sa fenêtre. C’est malheureusement très court 15 minutes et ça sera la première réaction des enfants !



Nous rentrons au lodge et 30 minutes après, le transfert est là pour nous emmener à l’aéroport. Notre voyage se termine ici.


Nous aurons découvert un pays, la Namibie, aux mille facettes et qui nous a totalement conquis. Sossusvlei et Deadvlei resteront gravés à jamais dans nos mémoires parmi les lieux les plus incroyables que nous ayons admiré. Etosha nous aura offert notre dernier « Big Five » sur la liste : le rhinocéros. Puis, nous sommes contents de notre choix d’avoir voulu aller jusque dans la bande de Caprivi. En effet, celle-ci est très différente du reste du pays. C’est l’Afrique luxuriante des lacs et rivières comme on l’aime. Cela nous a également permis de découvrir un Chobe Park au Botswana absolument merveilleux. Quelle belle surprise !


L’observation des éléphants dans le bunker du Senyati Safari Camp restera également une émotion unique de rencontres avec ces animaux qui imposent le respect.


Enfin, les Victoria Falls et leur survol en hélicoptère auront tenus les promesses de grandeur et d’émerveillement dont nous nous attendions.


Vous l’aurez compris, nous ne pouvons que vous encourager à visiter la Namibie jusque dans la Bande de Caprivi. En tout cas, pour la VerFamilyTrip, l’Afrique confirme tout le bien qu’on pensait d’elle. Il est très possible que le Botswana soit une destination de voyage dans un avenir très proche…


Pour l’heure, nos escapades déjà prévues sont la montée de l’Etna fin octobre et la visite du Sultanat d’Oman pendant 10 jours durant les fêtes de fin d’année. Et bien entendu, on réfléchit déjà à notre prochain long voyage de l’été prochain…

#autresvoyages

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents