SINGAPOUR / DOHA


Nous devons repasser par Singapour avant d’aller en Afrique. En effet, notre billet tour du monde prévoyait une arrivée à Singapour depuis l’Australie. C’est donc à nouveau depuis Singapour que nous devons repartir. Comme nous y avions passé déjà plusieurs jours en février, nous avons décidé de n’y passer qu’une seule nuit. Surtout que le départ de l’avion en direction de Doha est à 22.00, c’est donc pratiquement deux jours et une nuit que nous passons à Singapour.


Marina Bay Sands


Et on a craqué ! Nous sommes à la fin du voyage, on peut dire que le budget a été tenu, on s’est donc lâché sur l’hôtel ! Le Marina Bay Sands fait de l’œil à tout voyageur qui passe par Singapour. C’est tout simplement l’hôtel en forme de bateau qui trône sur la Marina de Singapour. A son sommet, une immense piscine à débordement avec vue sur la ville et la marina. Il n’est pas possible d’accéder à la piscine si vous n’avez pas réservé une chambre. On voulait se baigner dans cette piscine avec sa superbe vue, on a donc fait sauter la banque. Clairement, c’est très cher, voir même indécent. On ne le ferait jamais si ce n’était pas dans le cadre d’une aventure aussi exceptionnelle que la nôtre. On avait l’impression que c’était un peu « un passage obligatoire » qui allait de pair avec toutes les merveilles que nous avions vu jusqu’à maintenant.


On arrive donc au Marina Bay Sands vers 12.00 et notre chambre n’est pas prête. C’est vrai que le check-in est prévu à 15.00 mais bon quand on pense qu’à Shanghai on nous a donné la chambre à 8.30 du matin sans payer de supplément…et que le prix était 30 fois moins cher ! C’est plus que décevant, c’est énervant ! Bon, on ira manger en attendant. On revient à 15.00 et là c’est le sketch, la chambre n’est toujours pas prête ! On s’excite un peu et on nous dit de revenir 30 minutes plus tard mais pour la peine, on nous offre un late check-out à 13.00. ça nous arrange bien, notre vol pour Doha est à 22.00…30 minutes après toujours pas de chambre, alors on est upgradé pour une chambre avec « sky view » et canapé-lit. Vu qu’on s’est encore excité, on nous a décalé le late check-out à 14.00.


Piscine à débordement


Alors cette piscine à débordement ? On ne va tout de même pas dire qu’elle vaut le prix de la chambre, ça serait ridicule. Mais clairement, la vue est exceptionnelle. La piscine est majestueuse et on est content de l’avoir fait. On y passera notre fin de journée et toute notre matinée du jour suivant. On a rien fait d’autre. On rentabilise au maximum !


Après le check-out, nous irons au Sim Lim centre. Un centre commercial de 5 étages dédié à l’électronique. Un truc de fou ! Papa ne savait plus où donner de la tête ! Mais il a appris à se contrôler et ne repartira d’ici qu’avec ce qu’on était venu chercher : un trépied pour l’appareil photo et un stabilisateur toujours pour l’appareil photo. On s’équipe pour notre safari !!


Doha


Nous partons de Singapour à 22.00 et nous arrivons à Doha à minuit. 7h de vol et 5h de décalage horaire. A la sortie de l’avion, on comprend déjà la chaleur qui nous attend. Il est minuit et il doit faire 30 degrés ! Nous allons bien entendu directement à notre hôtel qui se trouve au milieu du Souq Waqif. Malgré le décalage horaire, nous dormons tout de même 7 heures. Après le petit-déjeuner, nous décidons d’aller au Musée d’Art Islamique. C’est considéré comme un des joyaux de la culture islamique. Il est à 20 minutes à pied de notre hôtel. La chaleur est e-xa-gérée ! Il doit faire 42 degrés, c’est étouffant ! On a vraiment l’impression de cuire. Là, en cette période de coupe du monde de foot, on ne peut s’empêcher de penser à la plaisanterie que cela représente de jouer le tournoi ici en été dans 4 ans. Aux dernières nouvelles, cela se jouera en janvier. On l’espère vraiment pour les joueurs !


A part la chaleur, à peine nous sortons de l’hôtel, tout le monde est émerveillé par ce qu’il voit. On est au pays d’Aladin, c’est les Mille et une nuits. On ne peut pas le décrire autrement. Chiara dira que c’est le pays de Jasmine, et Julian celui d’Ali Baba…oui chacun ses repères…


Nous avions déjà eu un peu cette impression lorsque nous étions allé à Dubaï, il y a quelques années. Mais là, l’impression qu’un génie va sortir d’une lampe est beaucoup plus forte encore.


Musée d’Art Islamique


Pour arriver au musée, nous passons devant l’ancien port de Doha où beaucoup de Dhow (barque traditionnelle qatari) proposent des sorties en bateau. Le contraste entre ces bateaux anciens et la rive opposée avec ces buildings flambant neuf est saisissant.


Le musée est très beau. Le bâtiment est magnifique. Les collections passent en revue l’art islamique du 10èmesiècle à nos jours. Porcelaine, sculpture, bijoux, calligraphie, tissage, c’est trois étages de joyaux provenant de différents pays et culture islamiques qui sont exposés. Nous y avons passé deux bonnes heures et avons beaucoup aimé sauf…la clim !! On a congelé dans le musée ! Devait y avoir trente degré de différence entre l’extérieur et l’intérieur !


Nous rentrons à l’hôtel sous une chaleur à faire fondre vos semelles de chaussures ! Vraiment, il n’est pas possible de rester plus de 20 minutes dehors ! Nous sommes devenu tout rouge en à peine 5 minutes et notre blond vous n’imaginez même pas ! Nous irons nous rafraîchir à la piscine de l’hôtel.


Souq Waqif


Le soir, nous nous promenons dans le Souq Waqif qui est le souq le plus important de Doha. C’est magnifique, c’est hors du temps, c’est enchanteur ! Vraiment ce lieu nous aura envoûté. On y trouve de tout : épices, objet d’art ancien, costumes traditionnels, restaurants, animaux, marchand de glace.


Le seul bémol que nous trouverons au lieu, ce sont les climatiseurs dans la rue ! C’est la première fois que nous voyons un tel gâchis énergétique ! Ok, il fait chaud mais tout de même ! Il devait y avoir plus d’une cinquantaine de climatiseurs qui envoyaient de l’air frais sur les tables des terrasses des restaurants !


Vraiment Doha aura été une réelle belle surprise. Nous avons adoré cette ambiance « mille et une nuits ». Nous aurions bien fait une journée de plus. Si vous prenez Qatar Airways et qu’il prévoit une escale à Doha, on ne peut que vous encourager à y faire un stop d’une ou deux nuit ! Nous en tout cas, on a beaucoup aimé.


Nous repartons le lendemain matin en direction de la Tanzanie et plus précisément l’aéroport Kilimandjaro. Point de départ de notre safari de 6 jours dans les parcs tanzaniens.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents