NORD VIETNAM


Au Nord Vietnam, nous avons choisi de visiter la région de Ha Giang. Le choix était entre Ha Giang et Sapa. Cette dernière étant devenue un peu trop touristique, on a préféré l’authenticité de Ha Giang. Nous partons de Hanoi de bon matin en Van Limousine pour 6h de route. Van super confortable où il n’y a que 9 passagers. Le voyage sera terrible pour les nerfs ! Principalement à cause du conducteur qui aura été exécrable !!! Après avoir récupéré quelques passagers, il veut déplacer les enfants et les mettre à l’arrière alors qu’ils dorment. Il n’y a pas eu besoin de s’énerver. A 7.00 du mat, les yeux de maman et papa ont suffi à lui faire comprendre qu’il fallait pas trop nous emmerder !


Le chauffeur de Kampot est un enfant de cœur comparé à celui-là. Le mec a roulé à 150 km/h sur des routes qui, en Europe, seraient réglementées à 30. Il descend sous les 120 uniquement pour répondre à son téléphone ! Il double dans les virages et souffre de klaxonite aïgue. Comme beaucoup de conducteurs par ici direz-vous, mais là c’est un vrai concerto auquel on a droit ! Au début, on se dit que c’est normal. Ils roulent tous comme ça. Mais lorsque le type prend une route à contresens avec des camions arrivant en face à vive allure et qu’un passager Vietnamien s’exclame en Anglais : « Oh my God »…là on commence à transpirer et à se demander si on arrivera à bon port…


On arrive tout de même à bon port et en avance par rapport à l’horaire prévu…tu m’étonnes ! Le chauffeur n’a aucune idée d’où se trouve notre homestay. Un passager lui explique et ils nous déposent au milieu de nulle part. Il a décidé que nous descendrons ici…un point c’est tout ! On appelle notre hôte pour que le chauffeur lui explique au moins où nous sommes afin qu'il vienne nous récupérer. Mais le chauffeur ne connaît pas la région. Heureusement, on a de la 3G et on pourra communiquer à plusieurs reprises avec notre hôte qui réussira finalement à comprendre où nous nous trouvons. Il viendra nous chercher en voiture. On était à plus de 15 minutes de voiture de notre Homestay !


La visite de la région se fera à moto. Un trek de 3 jours avec le bien nommé Chu Chu ! Nous commencerons le lendemain, avant ça nous nous installons dans notre homestay.


Cay’s Homestay


La homestay se trouve au village de Thon Tha près de Ha Giang. En fait, on vit chez l’habitant et dans ce cas il s’agit de la famille de la cousine de Chu Chu. Généralement, il s’agit de maisons sur pilotis avec à l’étage des matelas par terre et au rez la cuisine et les sanitaires. Après avoir déposé les bagages, nous partons avec Chu Chu à la découverte de son village. Et on est complètement sous le charme ! Tout est superbement entretenu : les jardins, les bassins à poissons, les rizières. C’est totalement enchanteur. On se croirait presque au village des Hobbits !


Le soir nous dinons à la Homestay. Chu Chu a un empêchement et ne peut dîner avec nous. La famille ne parle pas anglais, on se dit que ça va être compliqué…Les femmes apprêtent une couverture par terre au 1er où nous avons nos matelas. Elles apportent toute sorte de nourriture. Nous dinerons ici par terre. Il y a la famille de la homestay plus de nombreuses amies. Les seuls hommes sont Massimo et le grand-père de la famille. La nourriture est excellente et abondante. On essaie de communiquer mais c’est effectivement compliqué. Là, papa décide de sortir sa « botte secrète » : Google Traduction avec le traducteur vocal. Ça marche nickel !! C’est même très drôle de se passer le téléphone pour faire des compliments et expliquer qui nous sommes. Surtout que la Happy Water du grand-père vietnamien a bien délié les langues…Il a dû servir une dizaine de « shots » à papa ! Il est raide! On appelle ici « Happy Water », l’alcool de riz.

Les enfants eux n’ont pas besoin d’application ou d’alcool de riz ! Il y a 5 enfants vietnamiens. Julian et surtout Mattias vont tout donner. Courir sur les matelas, crier, jouer à cache-cache. Le blond transpirait de toute part, il était rouge écarlate ! Pour nous, c’est toujours un plaisir de les voir s’éclater comme ça avec d’autres enfants.


Ce moment de partage avec cette famille aura été pour nous un vrai moment de bonheur.


Trek moto


Jour 1


Le lendemain matin, malgré la gueule de bois de papa, nous nous préparons pour le trek moto. Chu Chu, son cousin et un ami seront nos trois pilotes. Papa, Julian et Chu Chu sur une moto. Maman, Mattias et le cousin sur une autre. Chiara, elle, aura son pilote privé. On enfile les protections. Bon qu’on soit bien d’accord, il s’agit plus de protection pour aller en roller que pour aller en moto ! Mais bon, on avait eu des infos d’autres familles aillant fait ce trek que Chu Chu roulait de manière prudente et plutôt lentement.


La première impression est que nous sommes super confortables, même à 3 sur la moto ! La deuxième impression est qu’on va cuire sous le soleil ! Il fait beau et très chaud ! La protection solaire est de rigueur !

Départ ! Après une trentaine de kilomètres sans grand intérêt, et une pause, on commence à monter. Là, les paysages commencent à devenir intéressants. On voit la vallée depuis le haut et déjà on commence à apercevoir les champs de maïs. Nous arrivons dans le Geopark de Dong Van. Il est recensé au Global Geoparks de l’UNESCO. C’est un site fait de centaines de pics karstiques (comme les îles karstiques de la Baie de Halong). Vers 13.00, on s’arrêtera manger dans un petit village.


L’après-midi se passera entre montées, descentes, champs de maïs, villages, pics karstiques…et sieste pour Julian et Mattias ! Ils ont réussi à piquer un somme sur la moto ! Après manger, le vent chaud et les virages ont eu raison du blond et du brésilien ! Nous arrivons à Dong Van sur les coups de 18.00 avec le derrière défoncé ! On est confortable, et y en a même qui s’endorment, mais alors les fesses en prennent un sacré coup ! A Dong Van, c’est à l’hôtel que nous dormirons.


Jour 2


Nous démarrons le deuxième jour à 8.30 après le petit-déjeuner. Il fait de nouveau beau et chaud. Assez vite, nous apercevons une rivière que nous allons suivre sur de nombreux kilomètres. Nous sommes à quelques kilomètres de la Chine. On peut apercevoir sur le haut des montagnes des stations militaires qui contrôlent la frontière.


La rivière nous offrira les plus belles vues de notre trek. Tout d’abord avec un virage style Horseshoe Bend (en moins impressionnant tout de même), puis avec un passage entre deux montagnes qui en font la vallée la plus profonde du Vietnam. Merveilleux ! Même si la vue aurait pu être encore plus époustouflante si l’eau n’avait pas été beige ! En effet d’après Chu Chu, l’eau était bleue 3 jours auparavant. Il avait certainement plu ces derniers jours en Chine où la rivière prend sa source.

Laissez-nous dire quelques mots sur les champs de maïs. Il y en a partout mais vraiment partout. Ils sont plantés sur des pentes absolument impossibles. C’est à peine croyable. Ça donne des terrasses magnifiques même si moins esthétique que les terrasses de riz. Voir les gens travailler sur ces pentes abruptes fait froid dans le dos. Ici, il faut mentionner le gros point noir de ces 3 jours. Nous avons vu énormément d’enfants travailler dès leur plus jeune âge. Ils transportent des charges inhumaines. Chu Chu nous expliquait que la mentalité des gens d’ici est difficile à changer. Ils ne voient pas l’intérêt d’envoyer leurs enfants à l’école. Ils voient en revanche l’intérêt de la main d’œuvre qu’ils représentent. Il semblerait que des efforts soient faits par le gouvernement pour changer les mentalités. Ceci passe notamment par la connexion à internet des zones les plus reculées afin que les populations locales puissent découvrir le monde autrement. Et c’est vrai qu’au Vietnam vous avez du Wifi absolument partout ! La différence est marquante avec le voisin chinois qui bride et interdit l’accès au web.


Avant d’arriver à notre Homestay, nous nous arrêtons sur un pont où de jeunes collégiens fêtaient le printemps...si on a bien compris…Fête en style « color run ». Ils avaient de la poudre colorée partout. A peine ils nous ont vu ça été un festival de selfies et photos de groupes ! Et cette fois c’est papa et maman qui sont les plus demandés ! On a pu tester ce que les enfants vivent depuis notre arrivée en Asie !


Nous arrivons vers 18.00 à notre homestay et Chu Chu a de nouveaux tatouages ! Il n’a pas voulu mettre de protection et il est cramé par le soleil ! On dirait qu’il a des signes apaches sur les bras.


Nous mangerons à la Homestay et c’est à nouveau un moment de partage merveilleux avec une famille vietnamienne. Chu Chu et les autres pilotes partagent le repas avec nous et c’est très convivial. Encore une fois, la Happy water coulera à flots. Cette fois, c’est maman qui en fera les frais. Les toilettes s’en souviendront ! Il n’y avait pas d’enfants mais Chiara a eu droit à un essayage de costumes et bijoux traditionnels


Jour 3


Le troisième jour, nous ferons surtout de la route pour arriver à Ha Giang. Chu Chu a un peu changer le parcours initial afin que nous puissions être de retour à Ha Giang à 16.00 car nous devons rentrer sur Hanoï le jour même. Nous avons notre vol pour Hong Kong le lendemain.



Les garçons commencent à en avoir marre de la moto. On aurait pas pu faire plus de jours, ils n’auraient pas tenu. En revanche, Chiara, elle, a adoré et aurait pu continuer encore quelques jours ! Nous arrivons à Thon Tha sur les coups de 12.30 juste à temps pour le lunch à la Homestay. Après manger, nous irons visiter une cascade à 5 minutes de moto du village. Rien de bien exceptionnel.


Ces 3 jours auront été riches en rencontres, riches en découvertes, riches en émotions. Chu Chu a été un guide exceptionnel (www.dongvantour.com). A aucun moment, nous avons craint pour notre sécurité où celle des enfants. Le même circuit en voiture, on aurait certainement raté la moitié. En effet, les routes sont étroites et les voitures ne peuvent pas s’arrêter sur les côtés aussi facilement qu’une moto. Sans compter qu’avec tous les virages, les garçons et maman auraient certainement vomi leur tripes !


Voilà notre aventure au Vietnam se termine ici avec le retour sur Hanoï et le départ pour Hong Kong où nous espérons obtenir notre visa pour la Chine.




Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents