GOOOOOD MORNING VIETNAM


L’arrivée au Vietnam nous l’avons faite par voie terrestre. Tout d’abord, nous avons fait un trajet en voiture privée de notre guesthouse à Kampot (Cambodge) jusqu’au terminal du bus à Phnom Penh. C’est le frère ou un ami de la propriétaire de notre guesthouse qui nous emmène. Une voiture un peu pourrie. Papa a jeté un œil au compteur des kilomètres : 250'000 kilomètres. Elle a du vécu la caisse…Le chauffeur lui est le roi du klaxon. Sur les 3 heures de routes, on a bien dû avoir une heure de klaxon ! Et le reste du temps, on a eu des sueurs froides. Des dépassements à droite, à gauche, au milieu…maman fermait les yeux ! Bon au moins on arrive à Phnom Penh à l’heure pour prendre le bus qui nous emmènera à Ho Chi Minh au Vietnam.


Passage de frontière


On avait tout entendu sur cette douane : passage de frontière la plus corrompue d’Asie du Sud-Est, corruption sous forme de visite médicale bidon, confiscation de passeport, confiscation de drone…Alors on se prépare au match. On dit au enfants de faire un peu de bordel pour bien nous énerver. Pour être encore plus chaud, maman fait des remarques sur le ventre de papa qui contre-attaque sur ses cheveux blancs ! On est prêt à dégommer tout douanier qui voudrait nous emmerder ! 


Résultat : match renvoyé ! En effet, on a passé la douane en 5 minutes, sans visite médicale, sans corruption et sans sortir un rond ! Le steward de notre bus a pris nos passeports et s’est occupé de tout ! On a pas eu à payer de supplément, rien ! Nous en tout cas on était prêt. On a cherché un petit douanier qui regardait de travers, mais non…que des sourires…dommage !


Ho Chi Minh


On entre dans Ho Chi Minh, ou Saigon (oui l’ancien nom de la ville est encore très utilisé), vers 19.00. Mon dieu ! Des rivières, des fleuves de scooters déboulent sur les boulevards ! C’est impressionnant ! Juste pour voir ça on est déjà content d’être quand même passé par Ho Chi Minh. Là pour le coup, que ce soit les mots ou les photos, rien ne pourra assez bien rendre la vision et le vécu de tous ces scooters ! Faut le voir ! On s’est pas cassé la tête et on a pris un hôtel à côté du terminal du bus. On se voyait mal se trimbaler dans Ho Chi Minh avec nos sacs au milieu de tous ces scooters qui occupent aussi l’espace sur tous les trottoirs. Du coup, l’hôtel est assez central. On ne restera à Ho Chi Minh que deux nuits et un seul jour.



Nous passons notre journée à marcher dans la ville. Nous visiterons tour à tour, la poste centrale, le bord de rivière et certains grands boulevards. On avait lu qu’il était dangereux et difficile de se promener dans Ho Chi Minh. On a pas ressenti ça ! On a même trouvé les trottoirs très larges. C’est vrai que les scooters roulent sur les trottoirs, mais ça restait exceptionnel…


Bon au final, Ho Chi Minh est une ville polluée, bruyante et avec beaucoup beaucoup de monde et encore plus de scooter ! Mais on est content de l’avoir vue et quittée !



Hoi An


Notre prochaine destination au Vietnam est Hoi An et sa vielle-ville aux lanternes. On aurait aimé faire le trajet en train mais nous sommes en plein dans la période de vacances vietnamiennes et les trains sont complets. Même problème du côté des bus : complets. Pas oublier qu’il nous faut 5 places…Il nous reste donc l’avion. Ici en Asie, ce n’est pas trop un problème l’avion. Il existe de nombreuses compagnies low-cost et donc finalement les cinq billets d’avion avec JetStar nous coûtent moins cher que cinq billets de trains de nuit…et le trajet dure une heure contre 18.


Nous resterons 4 nuits à Hoi An. Notre guesthouse est flambant neuve. Elle a ouvert il y a à peine deux mois. Les chambres sont donc magnifiques pour un prix inférieur à 30 USD. Des vélos neufs sont en libre-service gratuitement. On en profitera.



La vieille ville


Les trois premiers soirs, nous les passerons à arpenter la vieille ville. Elle est inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1999. On y retrouve un mélange de styles architecturaux japonais, chinois ou colonial français. Mais la particularité ici, ce sont les lanternes. Hoi An est d’ailleurs appelée la ville aux lanternes. Et c’est vrai que toutes ces lanternes illuminées la nuit sont magnifiques. Les deux premiers soirs, il y a déjà beaucoup de monde mais le 3ème soir (samedi), c’est la pleine lune. Là, il devient presque impossible de marcher dans la vieille ville tellement il y a de monde.


Un soir, nous avons fait une petite balade en bateau sur la rivière. Cela a permis aux enfants d’allumer et lâcher une lanterne sur la rivière. Là aussi, beaucoup de bateaux naviguent sur la rivière.


Le dernier soir, nous avons retrouvé les 8 gambettes à bicyclette. Vous savez cette famille belge avec deux enfants faisant un tour du monde en tandem. Nous les avions croisé à Sukhothai, puis à Chiang Mai, encore à Chiang Rai et maintenant on se croise au Vietnam. Les enfants étaient impatients de se retrouver, et les parents aussi ! Par contre, la prochaine fois que nous nous recroiserons ça sera en Europe. Dans 15 jours, ils prennent un avion pour Oslo d’où ils redescendront en direction de Bruxelles avec leur tandem ! On leur souhaite encore de bons coup de pédales !



An Ang Beach et Tra Que


Nous avons passé nos journées à vélo entre An Ang beach et Tra Que. An Ang beach, c’est 30 minutes de vélo sous un soleil de plomb et une chaleur à faire fondre les pneus des vélos ! C’était sport ! La plage…on devient difficile (on peut dire blasé !) avec les plages ! Non, vraiment la plage de An Ang ne nous a pas enchanté ! Vagues, couleurs bof et encore une fois beaucoup de monde ! En revanche, la route menant aux plages passe par la petite île de Tra Que. C’est un eco-village fait de jardins maraîchers et lacustres. Très sympa et paisible : ça fait du bien !



Nous étions en vélo donc on n’a pas pu rouler plus que ça en dehors de Hoi An mais la campagne vietnamienne nous a fait défaut. Même vers Tra Que, il y a toujours une route ou des constructions qui ne nous font pas sentir en rase campagne comme nous l’avions été à Kampot.



Basket Boat


Un soir nous avons été approché par une dame nous proposant un tour en basket boat dans les lagunes de palmiers à l’ouest de Hoi An. Cela nous semblait différent de ce que nous avions fait jusque-là et on s’est laissé tenter. On vient nous chercher à la guesthouse à 10.00 le lendemain matin et 15 minutes plus tard on est prêt à monter dans deux bateaux ressemblant à des noix de coco coupées à moitié. Ils sont fabriqués en bambou et c’est une spécialité de ce village qui est sillonné par les canaux. Nous sommes les seuls bateaux à partir. Le début se fait dans des canaux sous les palmiers et c’est réellement enchanteur, paisible et très particulier ! On se dit qu’on a de la chance parce que toutes les photos que nous avions vues montraient des dizaines de bateaux…c’était le calme avant la tempête !


Une tempête coréenne ! Au fur et à mesure que nous avançons, les canaux se rejoignent et c’est une série interminable de basket boat remplis de coréens qui affluent vers l’embouchure du fleuve. A peine sortie des canaux et une fois sur le fleuve, les haut-parleurs embarqués dans les baskets boats lâchent tous leurs décibels. Nous assistons à un concert de K-Pop coréenne auquel ne pouvait pas manquer l’hymne national : Gangnam Style ! Les gens dansent, chantent au micro, font le spectacle. Nous sommes certainement les seuls non-coréens ! On est absolument stupéfait mais on est plié de rire ! En fait, on sait pas si on doit rire ou pleurer ! Pleurer parce que l’endroit est magnifique et c’est dommage de le visiter dans ce bordel. Mais en même temps, le spectacle de ces coréens dansant, chantant dans ces bateaux est tellement drôle. En fait, on est content d’avoir vu ça ! Bon, la balade au milieu des coréens a duré 30 minutes. Si ça avait été toute la journée, on dirait peut-être pas ça ! Le conducteur du bateau, nous indique en fait que cette excursion est proposée par tous les tours opérateurs coréens. Les gens sont donc amenés là sans vraiment qu’on leur demande. C’est un circuit. Apparemment, l’après-midi, c’est 400 coréens qui étaient attendus…



Hoi an – Hue


Nous faisons le trajet entre Hoi An et Hue en voiture privée. Outre le fait que le prix de 5 billets de bus étaient le même que la voiture privée, cela nous permet de faire 3 arrêts sur la route pour voir des lieux qui nous intéressaient…


Marble mountain


Tout d’abord Marble mountains. C’est à Da Nang que se trouve ce lieu fait de 5 pics au milieu desquels se trouvent des temples et des grottes remplies de statues religieuses en marbre. On savait que c’était les vacances vietnamiennes mais quand même ! Impossible de prendre l’ascenseur car trop de monde, on décide de monter par les escaliers. C’est pas les 150 marches qui nous séparent du sommet qui vont nous faire peur ! En revanche, le monde que nous avons trouvé en haut, lui, nous a foutu les jetons ! Difficile d’avancer, impossible d’entrer dans les grottes, à ça s’ajoute la chaleur torride, on s’est tiré en courant ! C’est la deuxième fois que nous visitons un lieu avec un monde pas possible (la première c’était à Antelope Canyon aux USA), mais c’est la première fois que nous décidons de fuir sans pratiquement rien voir ! Bon, le fait d’avoir payé 5 USD  pour toute la famille a peut-être aussi aidé à prendre la décision…



Hai Van


Le deuxième arrêt est au sommet de la route Hai Van. C’est le route qui mène au col des nuages. Alors des nuages y en a pas vraiment ! Au-dessus de nous, le soleil tape toujours aussi fort. La route est belle en revanche quand on arrive au point de vue, encore une fois il y a beaucoup de monde. Et sincèrement, on est pas subjugué par ce qu’on voit. Ici aussi, on s’attarde pas. 



Lagoon


L’arrêt suivant est une lagune qui se trouve en contrebas du col des nuages. Beaucoup plus sympa que les lieux précédents. Moins de monde et ça donne à papa l’envie de faire voler le drone. Un coup à gauche, à droite en haut, en bas… allez faut revenir…il fou quoi Mattias, papa ne regarde plus son drone…BAM ! Ce qui devait arriver, arriva…le drone fini dans l’eau, perdu à jamais ! Et ça juste avant la Baie d’Halong ! Papa est vert.


Finalement, on aurait dû prendre le bus !



Hue


Nous arrivons à Hue pour y rester deux nuits et une journée pleine qui sera dédiée à la visite de la citadelle impériale. Ce qui nous frappe immédiatement c’est que Hue est très « développée », moderne. Plus que Hoi An. Ça n’est pas dérangeant et plutôt plaisant. Nous sommes en plein festival folklorique. On assiste ainsi au défilé présentant le folklore de différents pays, notamment la Belgique. Le bord de rivière est très plaisant et les soirées sont très animées !



Citadelle impériale


Nous faisons la visite de la citadelle impériale le matin suivant. A 10.00, le soleil tape déjà énormément. La citadelle a été construite au début du 19èmesiècle et est dédiée à la dynastie des Nguyen. Pas trop de monde pour cette visite donc plutôt agréable mais on est pas émerveillé. En fait, on s’est rendu compte qu’on saturait un peu avec ce genre de visite. On vous laisse apprécier la citadelle par les photos mais nous on a besoin à présent de voir des merveilles de la nature plus que des constructions. Ça tombe bien la prochaine étape importante est une des 7 merveilles du monde : la Baie d’Halong !



Pour l’instant, nos premiers pas au Vietnam sont caractérisés par le monde, la chaleur et le bruit. Ça gâche un peu le très bon contact que nous avons eu avec les locaux ainsi que les paysages qui sont splendides lorsqu’il n’y a pas 1 millions de personnes.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon