top of page

LES TEMPLES D'ANGKOR


Mais avant il faut y arriver aux temples ! Et pour y arriver on a décidé de prendre l’avion...On est au Laos, il y a de gros nuages, des orages…résultat ça se secoue pas mal ! Des petits ( gros !) cris de maman et elle dira que c’est notre pire vol depuis le début de notre aventure !


Bon on arrive quand même à Siem Reap au Cambodge. Nous avons réservé un tuk tuk pour 3 jours. L’idée est de visiter les temples le matin et de rester à la piscine de l’hôtel l’après-midi. Il fait vraiment chaud ici en cette période. Déjà qu’il faut vendre encore du temple aux enfants, si en plus c’est toute la journée et sous un soleil de plomb, on risque sérieusement l’intervention de l’UNICEF…


Jour 1


Tomb Raider (Ta Prohm)


Nous avons bien entendu demandé à notre tuk tuk d’établir un ordre de visite évitant autant que possible la foule. Surtout que nous sommes en plein nouvel an khmer, les cambodgiens sont donc en vacances et beaucoup viennent visiter un des joyaux de leur pays. Nous commençons donc les visites par Ta Prohm à 7.30. Ta Prohm est le temple qui a été le lieu du tournage de certaines scènes de Tomb Raider. D’ailleurs, on l’appelle ici : « Tomb Raider » ou « Lara Croft » ou « Angelina Jolie ». Premier bon point pour notre tuk tuk, on est 10 en tout et pour tout à l’ouverture du temple. On visite pratiquement en solitaire. Et c’est ici un des temples les plus emblématiques du site d’Angkor, non pas pour Angelina Jolie, mais pour la nature qui a repris possession des lieux. C’est ici qu’on retrouve les arbres et leurs racines qui chevauchent les constructions et dont nous avons tous vu une fois les photos ! En vrai c’est encore plus impressionnant. Et ça impressionne les ninjas ! Pour eux ça reste des amas de pierres mais du coup ça change un peu de voir ces arbres reprendre le dessus sur les constructions des hommes. Ça va on peut continuer. Mattias a été encore une fois l’attraction du site pour les quelques personnes qu’on y a croisé. D’ailleurs depuis notre passage, ils veulent renommer le site en « Blond Raider ».



Ta Keo


Le deuxième temple que nous visitons est moins connu mais plutôt sympa. On peut accéder au sommet en grimpant des marches assez raides. Seuls maman et papa iront au sommet. Ici encore il y a très peu de monde. Les enfants commencent à avoir chaud. C’est 10.00 du matin et il doit faire 32 degrés !



Bayon


Le troisième temple de la journée est également un des temples emblématiques d’Angkor. Il s’agit de Bayon et ses 44 tours représentant chaque région du Cambodge à une époque où l’empire Khmer en possédait autant. Aujourd’hui, et après quelques guerres perdues avec ses voisins, les régions sont réduites de moitié. Bayon est également connu pour ses nombreux visages en haut des tours. D’ailleurs, quand on arrive c’est la chose qui frappe immédiatement. Ces immenses visages de pierre dont on a l’impression qu’ils vous observent. Le temple est magnifique mais ici il y a beaucoup de monde. La visite est plus compliquée et les enfants commencent à râler. On quitte les lieux pour aller visiter un temple voisin Wat Preah Ngok. Pour celui-ci, l’accès est interdit au moins de 12 ans. C’est donc maman qui le visitera toute seule. Papa restera à l’ombre avec les enfants qui joueront à cache-cache au milieu des ruines…et des singes !



Maman, elle, se fera aborder dans le temple par un étudiant, non pas pour la draguer, mais pour lui "offrir" une visite guidée. Il présentera bien entendu l’addition à la fin de la visite avec un document qui semble officiel. Maman, ne se démonte pas, et lui remettra les Baht qui nous restait depuis la Thaïlande ! Arnaque ou pas, les explications de l’étudiant auront été très intéressantes.



Sur le site de Bayon se déroule les festivités du nouvel an Khmer. On peut donc assister à des spectacles, des jeux et notamment à un tir à la corde fantastique qui selon maman reflète la légende du « barattage de la mer de lait » (on vous laisse regarder sur internet). Il devait y avoir 50 personnes qui tiraient d’un côté et 50 qui tiraient de l’autre. C’était très sympa.



Nous finissons notre première journée de visite en mangeant sur le site de Bayon. Avant de rentrer à l’hôtel, notre chauffeur veut nous présenter sa famille. Ils vivent loin de lui et il n’a pas assez de revenu pour subvenir à leurs besoins. Dernièrement, avec la sensibilité d’une autre famille voyageuse qui l’a aidé, il a pu faire venir sa femme et ses enfants pour passer quelques jours auprès de lui. C’est bien triste tout ça, nous avons été très touché et on ne peut qu’essayer de l’aider en lui faisant de la pub. Il le mérite surtout que nous avons été largement satisfait de nos visites (on mettra ses coordonnées en fin d’article). De retour à notre hôtel, c’est piscine pour tout le monde et ça fait sacrément du bien !



Jour 2


Le deuxième jour nous le commençons à 10.00 ! Notre chauffeur nous explique que nous allons voir les temples les plus éloignés : Banteay Srei. C’est effectivement plus d’une heure de tuk tuk que nous mettrons pour atteindre ce temple. C’est bien long ! En plus, le temps est gris et il fait presque froid ! La différence avec le jour précédent est assez incroyable !


Ce temple a la particularité d’avoir été le lieu de pillage par…André Malraux ! En effet, en 1923, ce dernier ayant des problèmes d’argent organise une expédition afin de piller le temple de ses statues. Il se fera chopper et passera quand même une année au frais ! Intéressant pour celui qui sera, outre le romancier de renom, pendant 10 ans ministre des affaires culturelles sous l’ère De Gaulle.


Revenons à notre citadelle de la beauté (Banteay Srei en Khmer). Une couleur ocre le rend différent des autres. Ce temple est dédiée aux femmes. Il a beaucoup plu à maman…étonnant ;-)



Sur le retour, nous visiterons un autre temple dont nous n’avons pas noté le nom. Moins intéressant que le précédent, pour le coup il faisait très « amas de pierres ».


Nous retournons à l’hôtel en milieu d’après-midi et le temps mitigé nous encourage à aller visiter le centre de Siem Reap ou plutôt « Pub street » qui comme son nom l’indique est remplie de pub et bars. On dirait qu’une guerre vient de se terminer. Et c’est presque ça ! Le soir précédent c’était le dernier jour de Songkran. Batailles d’eau, fêtes et alcool à volonté se sont succédés toute la nuit. Le bordel du jour d’après est là pour témoigner de la fureur des combats !


Jour 3


C’est le jour d’Angkor Wat ! "LE" temple d’Angkor. Celui qui se trouve sur le drapeau cambodgien. Celui des magnet et des photos ! On a pas fait le lever du soleil à 5.00. Surtout qu’avec le temps mitigé on risquait de voir les nuages et pas le soleil. Et effectivement on a bien fait, c’est couvert lorsqu’on se réveille. On arrive sur le site à 7.30 et franchement il n’y a pas beaucoup de monde ! On s’attendait a beaucoup pire ! Les 3 grandes tours du temple sont impressionnantes. La marche pour arriver au temple est assez mystique ! On doit dire la vérité, une fois entré dans le temple la magie retombe un peu et on a l’impression de visiter un temple quelconque. Des moins bouddhistes proposent de « bénir » les gens et transmettre joie et bonheur. On a envoyé les enfants. Certains y voient une conversion au bouddhisme, nous on voit plutôt ça comme un exorcisme :-))