BAGAN


Nous partons de Heho les étoiles plein les yeux après ces trois premiers jours de découvertes du Myanmar.


Cette fois c’est la compagnie AIR KBZ qui nous emmènera à Bagan. Ça vous dit toujours rien ? Nous non plus ! Après 30 minutes de vol absolument tranquille nous arrivons à Bagan. Depuis l’avion, on aperçoit déjà un nombre incalculable de pagodes : grandes, petites, dorées, couleur brique. C’est déjà un spectacle ! Nous sommes accueillis par notre guide. Une personne charmante d’une soixantaine d’années qui se révèlera adorable. Seul problème, papa est pratiquement le seul à réussir à déchiffrer son anglais…et encore !


Les Pagodes


Notre premier jour à Bagan, nous le passerons sur le site archéologique de la ville. Nous visiterons un certain nombre de monastères et pagodes dont la pagode Shwezigon érigée au début du 11ième siècle par le roi Anawrahta. D’après notre guide, les deux principaux sites du bouddhisme au Myanmar sont la Pagode Shwedagon à Yangoon et la pagode Shwezigon de Bagan. Pour la raison que la pagode Shwedagon abrite 8 cheveux du Bouddha Gautama (fondateur du bouddhisme) et celle de Bagan une dent de ce même Bouddha. La pagode est en forme de cloche et dorée. C’est impressionnant.



Notre guide nous a gratifié de 3 jours de cours : « le bouddhisme pour les nuls ». Et comme d’habitude quand on est nul et on n’y connait rien, et bien c’est passionnant ! Le guide s’est fait fusiller de questions, surtout par papa. Ça n’étonnera pas ceux qui le connaissent. A un moment donné, à chaque question de papa, le guide joignait ses mains, fermait les yeux et prenait une dizaine de secondes avant de répondre. On sait pas si c’était pour réfléchir à la réponse ou si c’était un besoin de méditer afin d’éviter d’envoyer se faire voir papa…


L’autre pagode impressionnante que nous avons visité est le Temple d’Ananda, l’un des plus hauts temples de Bagan. Cette pagode a la particularité d’être en forme de flamme et non de cloche comme les autres pagodes. Elle est également dorée comme les autres mais a une architecture à influence indienne. Si on a bien compris, des moines des montagnes indiennes ont décrit au roi de l’époque la façon dont les temples étaient construits là-bas. Le roi conquis par ces explications a voulu ériger une pagode dans ce style. En tout cas pour nous c’est très réussi !



Les marchés


Nous avons visité différents marchés dont celui de Nyaung Oo où les locaux viennent chaque jour échanger des produits frais et d'autres marchandises.  Le grouillement des personnes, les allées serrées, les couleurs, les odeurs, les étagères remplies de toutes sortes de marchandises...vraiment le typique marché asiatique et authentique malgré la présence de quelques touristes.



Notre marché préféré restera celui de Chauk où là on était vraiment les seuls touristes ! Et on l’a bien senti, surtout les enfants ! Ils ont été les superstars du marché. Les gens se les arrachaient pour faire des selfies. Pour l’instant, ils le vivent plutôt bien. Ils ont presque déjà choppé la grosse tête…surtout le blond ! Les parents insistant pour qu’il pose et sourie lorsque les locaux veulent faire des photos avec lui, le suédois commence à faire des caprices de stars et réclame une récompense pour se faire photographier. « Si je souri j’ai droit à un petit cadeau ? ». En tout cas, on a adoré ce moment de vie locale.



Les activités


Vol en montgolfière


L’image qu’on a de Bagan c’est les montgolfières qui s’envolent au-dessus des temples au lever du soleil. On ne pouvait pas passer à côté de ça ! Problème : le vol en montgolfière est interdit au personne mesurant moins de 1.37 ! Même maman ne pouvait pas y aller ! Plus sérieusement, aucun de nos ninjas ne dépasse la taille minimum. Il a donc été décidé, un peu comme la famille Carnibella au Grand Canyon, que c’est papa qui risquerait le vol en montgolfière. Oui, s’il venait à manquer c’est moins grave que maman !  Quel manque de reconnaissance…



Papa fera donc le vol avec Fabien et Cristina. Le rendez-vous est à 5.15 du matin. Fabien et Cristina se réveilleront à…5.16 !! Papa a réussi à faire patienter le Birman qui était venu nous chercher et qui ressemblait à Tang Po dans Bloodsport. Ceux qui voient qui c’est comprendront le stress de papa. Maman et les enfants les rejoindront en tuk tuk pour assister au décollage.



Après le café, le briefing et la préparation des ballons, nous nous envolons vers 6.30. C’est tout de suite un émerveillement ! Toutes ses montgolfières s’élevant dans le ciel presqu’au ralenti, c’est magnifique ! On survole les pagodes qui sont entourées de brumes. Le soleil commence à pointer son nez et le ciel devient rouge pendant que le pilote fait tourner la montgolfière sur elle-même, descend, remonte…c’est juste magique ! Nous avons passé deux heures qui resteront gravées à jamais dans nos mémoires. Pour info, le vol en montgolfière n’a absolument pas bougé. On a presque pas l’impression de voler. On sent rien ! Et à l’arrivée on a eu droit à une coupe de champagne ! Le pilote a dit « ballooning without champagne is not ballooning ». On l’a cru sur parole !


Bateau au coucher de soleil


Un soir nous avons pris un bateau sur l’Irrawaddy pour assister au coucher du soleil. Un bateau rien que pour nous, des cocktails à volonté, des cigares achetés au Lac Inle et un soleil rouge digne d’Apocalypse Now ! Voilà le décor est planté. Non, il vous manque quelque chose : l’odeur ! C’est le blond qui s’en chargera. En effet, Mattias a répété 15 fois qu’il devait aller aux toilettes. Le capitaine du bateau comprend qu’il doit faire pipi, il l’amène alors à l’arrière du bateau pour le faire uriner dans le fleuve. Mais non, il fait comprendre que ce n’est pas par là que ça veut sortir…Le capitaine nous dit qu’il ne peut rien faire car il n’y pas de toilettes sur le bateau mais qu’il peut nous déposer vite sur la rive. Pas assez vite..et là c’est le drame ! On ne donnera pas plus de détails, on vous laisse imaginer…



Sinon le coucher de soleil est splendide. Totalement différent des couchers de soleil auquel nous avons assisté jusqu’ici (essentiellement sur des îles). Ici l’ambiance est différente et le soleil est très rouge. Vraiment papa a raison, on dirait le soleil sur l’affiche d’Apocalypse Now !



Calèche


Nous avons également visité le vieux Bagan et ses innombrables temples en calèche. Nous avions 3 calèches pour nous. Maman, et les garçons dans une, papa et Chiara dans une autre, Fabien et Cristina dans la dernière. Maman se retrouvera avec les deux garçons endormis, Fabien avec le dos en compote et papa à la limite de l’hernie discale ! Mais ils faisaient comment les mecs à se déplacer en calèche ou diligence à l’époque ??

La visite des lieux est presque passée en second plan tellement c’était tape-cul. Maman a également trouvé que le passage dans le vieux Bagan faisait un peu voyeur. Le coucher de soleil que nous voyons au bout du parcours de la calèche est lui splendide...malgré la horde de touristes présents !



Le Mont Popa


Pour notre troisième et dernier jour, nous sommes allés au Mont Popa. Avant de monter les 777 marches qui mènent au monastère construit au sommet, nous dînons au Popa Mountain Resort. La vue sur le Mont Popa vaut bien le rein que nous avons laissé pour payer l’addition ! On est juste en face, un peu plus en hauteur et on a une table avec vue pleine sur le monastère ! Superbe.



Après manger, on se dirige au pied du Mont Popa qui est un volcan éteint d’une altitude de 1500 mètres. Il est aujourd'hui un haut lieu de pèlerinage pour les bouddhistes pour lesquels siègent différents esprits connus sous le nom de "Nats". La montée a la particularité de se faire avec des spectateurs très particuliers :  les singes ! Il y en a partout et ils ne se gênent pas pour uriner sur les escaliers…quand on sait qu’à mi-chemin on doit grimper pieds-nus…Décidemment l’article d’aujourd’hui a une connotation bien particulière !



Finalement les singes ne s’approcheront pas de nous. Sincèrement, le monastère et la montée n’ont rien d’extraordinaire, la vue est belle mais là aussi ce n’est pas exceptionnel. Il y a des déchets partout. Ça ne sera pas notre site préféré du Myanmar. Cependant, voir un moine bouddhiste avec des lunettes de soleil et un iPhone avec une coque Lamborghini demander de faire une photo avec le blond ça a suffi pour dire que ça valait la peine de venir au Mont Popa !



Voilà, Bagan est magique et la découverte du Myanmar continue sur son incroyable lancée. On adore le pays, on adore ses gens ! La suite c’est la visite de la dernière capitale du Royaume du Myanmar : Mandalay. Nous reviendrons ensuite à Yangoon pour la visite de la pagode Shwedagon.



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents