Magnetic Island / Withsundays Island


Voilà, nos derniers jours en Australie se déroulent sur des îles ! Et pas n’importe lesquelles ! Magnetic Island et Hamilton Island dans les Withsundays. C’est nos vacances !


Bon on a quand même été en excursion pratiquement tous les jours mais ça reste cool !


Magnetic Island


Nous partons de Mission Beach où la tempête fait fureur ! On a passé une nuit de folie à écouter la tempête passer au-dessus de notre « cabane » dans un holiday park paumé au milieu de rien ! On scrutait les arbres, les imaginant tomber sur nous. Résultat : tout au plus 3h de sommeil pour papa et maman, une nuit tranquille pour les enfants…


Le lendemain nous avions réservé le ferry pour Magnetic Island depuis Townsville à 12.30 et il y a 3h de route. On part donc à 9.00 et on arrive tranquillement à l’heure. La traversée dure 30 minutes. Le temps aussi ici n’est pas terrible. Beaucoup de vent et un peu de pluie. Le premier jour nous faisons rapidement le tour des baies pour avoir un premier aperçu. Et on voit tout de suite que les couleurs avec le soleil seraient tout autres.


The forts


Le lendemain ça se dégage un peu et on décide de faire la marche des forts. Randonnée incontournable ici à Magnetic. 4km aller-retour assez facile. Le final est en montée pour atteindre les fortifications qui ont servi de sentinelles lors de la seconde guerre mondiale.


La vue à 360 degrés depuis les fortifications est à couper le souffle. Mais on avoue ne pas avoir fait la marche pour ça. La balade est connue surtout (ou également) parce qu’elle se fait dans une forêt d’eucalyptus qui abritent énormément de koalas.


Le début de la rando se fait avec le ronchonnement habituel du blond qui se calmera tout de suite au bout de 500 mètres quand nous apercevons nos premiers koalas. C’est immédiatement un festival ! 3 koalas, dont un bébé, sont juste devant nous sur un arbre à quelques mètres. On pourrait les toucher mais on les laisse tranquille. On aperçoit un quatrième juste derrière. C’est fou ce que ça peut être attendrissant ces bêtes-là ! ça attendrit même un blond qui n'a pas envie de marcher ! A partir de là, le koala sera la carotte qui aura fait avancer Mattias sur les 3,5 km restant.


Rock Wallabies


Magnetic Island est également connue pour abriter une colonie importante de rock wallabies. Ce sont de petits wallaby vivant entre les rochers. On les trouve à Alma Bay et surtout au bout de la jetée à Nelly Bay. En fait, le spot le plus connu est celui d’Alma Bay. Ici, on trouve des wallabies qui se laissent approcher et nourrir. On voit qu’ils ont l’habitude d’avoir des visiteurs. Et effectivement on est pas les seuls ici ! Les enfants étaient émerveillés de pouvoir les nourrir et caresser.


Ça leur a donné envie d’aller rendre visite aux wallabies que l’on apercevait sur la jetée depuis le balcon de notre appartement. Ici, on a vu qu’une seule fois un homme venant les nourrir ou leur rendre visite. Ça doit pas être un spot très connu. On a donc acheté des graines nous aussi et on est allé sur la jetée au coucher du soleil. Whaou ! C’est plus d’une quinzaine de wallabies qui sont venus nous entourer. Alors ceux-là étaient beaucoup plus craintifs et ne mangeaient pas dans nos mains. Ils mangeaient cependant les graines que nous avions étendu tout autour de nous. Les yeux des enfants se sont illuminés ! Magnifique moment !


Pour le reste de l’île, Magnetic Island est une succession de baies plus belles les unes que les autres. Horseshoe Bay, Arthur’s Bay, Alma Bay, Picnic Bay pour n’en citer que quelques-unes. Malheureusement, le vent fort aura amené beaucoup d’algues et la couleur de l’eau et les plages s’en trouvaient quelques peu affectées.


Withsundays Island


Nous partons de bon matin car nous devons rendre notre voiture de location à 12.00 à Airlie Beach. Il y a 3h de route depuis l’arrivée du ferry à Townsville. C’est très certainement la dernière voiture de location de notre tour du monde. Après avoir roulé presque 20'000 km en 7 mois ça fait bizarre ! Mais on avoue en avoir un peu marre de toujours devoir conduire. A partir de l’Asie, vive les bus, trains, cars, VAN, pieds…


Hamilton Island


Nous prenons le ferry pour Hamilton Island à 14.00. Cette île sera notre pause balnéaire pour 4 jours. Encore faut-il que le soleil soit au rendez-vous ! En effet, les Withsundays sont en quelque sorte les Antilles ou Caraïbes australiennes et Hamilton Island c’est un peu Saint-Barth. Ça fait pas très routard tout ça…


Nous sommes en été. Qui dit été dans les Caraïbes, dit risque de cyclone. Ici, c’est pareil ! L’année passée en mars, un cyclone de force 5 a ravagé l’île et celles avoisinantes. On peut encore apercevoir des échafaudages par-ci par-là témoignant les travaux de reconstruction. L’île est magnifique. L’eau turquoise est partout. Ce qui est incroyable et qui nous émerveille totalement c’est la végétation. Il y a des palmiers oui, mais c’est rempli de sapin ou d’arbres de forêts comme chez nous. Ce qui fait que quand on regarde la côte, on a l’impression d’être au Canada mais l’eau est bleu turquoise et le sable est blanc ! Vraiment c’est bluffant, apaisant, magnifique ! Nos deux premiers jours on les parcourt entre plages et piscines pour le plus grand bonheur des enfants. Ah oui, ici on ne se déplace qu’en voiturette de golf ! Génial !



Whitehaven Beach


On a choisi les Withsundays aussi parce qu’ici on trouve la plage la plus belle d’Australie qui est également considérée comme une des 5 plages les plus belles du monde. Il s’agit de Whitehaven beach. Il y a 15 ans nous avions été « scotché » par cette merveilleuse plage. On voulait montrer ça aux enfants !


On regarde les différentes possibilités d’aller sur Whitehaven et on se dit qu’il faut qu’on y passe une journée si on veut profiter au maximum de la plage. On identifie une excursion : complet le samedi et dimanche qui sont les jours où il va faire beau et où nous sommes encore ici. Une autre compagnie ne propose l’excursion que le lundi, mercredi et vendredi ! Et voilà on commence à avoir les boules…Seules possibilités restantes, faire deux excursions d’une demi-journée le samedi et dimanche matin. Pour la petite histoire, sur la première excursion Mattias avait 5 ans car il n’acceptait pas les enfants plus jeunes. Sur l’autre, il avait 3 ans car les enfants en-dessous de 4 ans ne payait pas ! On s’arrange comme on peut ! Et le blond a parfaitement joué le jeu. Il savait que le samedi il avait 5 ans et que le dimanche il avait 3 ans !



Hill Inlet


La première excursion est celle qui nous amène à l’extrême nord de Whitehaven. A Hill Inlet. C’est d’ici que nous avons la vue incroyable que l'on peut voir sur toutes les photos représentant les Whitsundays Island. Un bateau nous emmène à Tongue Bay où l’on débarque sur la plage. On accède au lookout après une petite marche de 20 minutes dans la forêt. La vue sur Betty’s Beach est absolument époustouflante. En termes de plage, on peut la mettre au même niveau que la vision du lagon de Bora-Bora !


La particularité ici c’est que vous pouvez venir 20 fois et vous aurez 20 fois une vue différente. Le bleu et le blanc seront toujours présents mais le mélange et la variation des tons de ces deux couleurs auront toujours un rendu différent et toujours aussi exceptionnel.



Après la montée au lookout, nous descendons sur la plage de Betty’s Beach. C’est splendide même s’il y a pas mal de monde. Il y a 15 ans on était pratiquement seul ici !


« Ici c’est magnifique », La Précieuse 10h20. « On doit déjà partir ? », Le Suédois 10h50.


Ces deux exclamations résument les 30 minutes que nous avons pu passer sur la plage. L’eau, le sable, le bleu, le blanc : c’est juste exceptionnel ! Mais nous n’avons pu rester qu’une demi-heure, le départ du bateau étant prévu à 11.00. Quelle frustration ! Mais bon les photos et les films sont faits pour durer l’éternité alors profitons/profitez-en !



7km de plage


L’excursion du lendemain nous emmène sur les 7km de plage de sable blanc qui donnent son nom à Whitehaven Beach. Là c’est vraiment « l’excursion » avec tout ce qui peut être détestable dans une excursion : le monde, le timing, les restrictions et les chinois… Mais non on les aime bien, c’est pas pour rien qu’on a décidé de leur rendre visite dans leur pays !


Ici pour le coup on a pu profiter de la plage pendant deux heures. La plage est superbe mais comme pourrait l’être une plage de Polynésie, Hawaii ou des Caraïbes. Rien à avoir avec la vue depuis Hill Inlet et Betty’s Beach. Sans compter qu’on se baigne en combinaison à cause des méduses…


Encore pour la petite histoire, le sable ici est le plus pure au monde en matière de silicium : 98%. Il semblerait que la NASA ait utilisé le sable de Whitehaven dans la fabrication des lentilles du télescope Hubble. C’est pour ça que si vous venez ici, vous entendrez forcément un australien vous dire que Whitehaven a révélé l’univers !


Voilà pour nous il s’agit maintenant de retourner à Sydney, faire le bilan de l’Australie et quitter l’Océanie en nous envolant pour Singapour qui nous ouvrira les portes du troisième continent de notre périple : l’Asie !


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents