USD ? EUR ? CAD ? AUD ?


"Le seul intérêt de l'argent est son emploi"

Benjamin Franklin



Diversification des monnaies


La question des monnaies peut vite être un élément qui vous plombe le budget si on n’y réfléchit pas sérieusement. En effet, en un an, une monnaie peut très bien prendre 10% de valeur (voir plus !) par rapport au franc suisse, et sans rien faire votre aventure coûte 10% de plus. Lorsqu’on est sur des budgets de tour du monde pour 5 personnes ça fait vite beaucoup...

C’est pourquoi la question s’est posée dès le moment où nous avons pris la décision de faire un tour du monde...heureusement !


En 2013, la première décision a été de changer en dollar américain nos économies de l’époque et de construire notre budget sur 3 monnaies (CHF, EUR, USD). Chacune des monnaies devant peser 1/3 du budget. L’idée était qu'il fallait vraiment être poissard pour que ces 3 monnaies s’effondrent en même temps. On en revenait à l'application du fameux adage : « ne pas mettre tous les œufs dans le même panier »...d’autres spécialistes parleront de diversification des risques...ferme-là Warren Buffet !!


Nous avons ainsi pu constituer le budget USD a un taux moyen de 0.93 CHF (pour 1 USD) et au fur et à mesure celui de l’euro à 1.08 (pour 1 CHF). Le cours du dollar aujourd’hui est à 1 CHF pour 1 USD (il est monté jusqu'à 1.03 récemment)...pas loin des fameux 10% d’augmentation !!!


Diversifier c'est bien, encore faut-il pouvoir utiliser les USD et EUR achetés...c’est là où une autre réflexion toute aussi importante doit être faite : quels moyens de paiement ?


Moyens de paiements


Bien entendu, nous n’allons pas parcourir le globe avec des liasses de billets dans nos sacs et les cacher sous les matelas de chaque endroit où nous allons dormir. L’option la plus naturelle est donc la carte de crédit...mais laquelle, où plutôt lesquels ? En effet, la première certitude est qu’il nous faudra plusieurs cartes crédits. Exclu de prendre le risque de perdre notre unique carte de crédit et rester sans le sou au milieu de la jungle birmane...


Nous avons acheté des dollars et des euros mais si nous devons utiliser une carte de crédit en francs suisses pour nos dépenses, nous allons refaire du change ! Et quand on voit ce que les banques prennent comme commission cela reviendrait presque à annuler les économies réalisées sur l’anticipation de la remontée du dollar.


Notre banque, l’UBS pour ne pas la citer, propose des cartes en USD et en EUR ainsi que des comptes courant en USD et en EUR. Nous avons donc pu obtenir 3 cartes en 3 monnaies différentes reliées à 3 comptes en 3 monnaies différentes. Ceci évite de devoir refaire une opération de change lorsque l’on paiera en USD aux États-Unis ou en EUR en Polynésie...le CHF lui ne s'utilise qu’en Suisse malheureusement...


Monnaies locales et FinTech


Ce qui nous amène au dernier point : et le dollar canadien ? et celui australien ou néo-zélandais ? et les Bahts, les Yuan, etc. ?? Effectivement, pour ces monnaies pas d’autres choix que de passer par une opération de change. Et là quand vous regardez les commissions bancaires c’est assez rageant : 1.75% ! Encore une fois sur un budget comme le notre pour un tour du monde à 5 ça fait vite des sommes qui pourraient être utilisées à autre chose (une bonne bouteille de vin de temps en temps par exemple...). Et si vous voulez retirer des monnaies locales à un distributeur, c’est en plus une commission de 5.- qui s’applique. Il n’y a pas de petites économies...


C’est là où les « FinTech » viennent révolutionner la banque...on va se faire insulter par le bon vieux banquier genevois...Nous avons découvert deux banques en ligne : N26 et Revolut. Ces deux banques, qui n’ont pas de guichets physiques, proposent d’ouvrir un compte online et de recevoir une carte de crédit liée à votre compte. Avantages : 0 commission de change si vous payé dans une autre monnaie que celle de votre carte, 0 commission pour les retraits en monnaies étrangères !!


Ainsi, nous avons opté pour la carte Mastercard Black de N26 qui offre, en plus des avantages cités ci-dessus, des assurances voyages complètes et autre remboursement de portable en cas de vol. Le coût est de 5.9€/mois. Un petit hic tout de même, pas de possibilités d'avoir un compte en CHF et c'est bien dommage. Nous l'utiliserons donc avec les EUR.


Résumé

  • Répartition du budget sur 3 monnaies (CHF, USD, EUR)

  • 2 cartes de crédit UBS en CHF et USD liées à des comptes courant en USD et CHF

  • 1 carte de crédit en EUR N26 alimentée par des virements depuis notre compte UBS en EUR


Autres astuces

  • les cartes de crédit UBS ne sont pas liées entre elles. C’est-à-dire que si pour une raison quelconque on doit en bloquer une, cela n’entraîne pas le blocage des deux autres.

  • Les cartes de crédit liées aux comptes UBS sont en débit direct, pas besoin de se soucier du paiement des factures (et pas d'intérêts débiteurs à payer)

  • L'application mobile UBS permet de paramétrer des notifications push sur nos téléphones (idem N26). Nous mettrons des limites de notifications très basses . Si par malheur, on nous vole une carte de crédit sans que l’on s’en rende compte, nous recevrons une alerte de débit sur nos téléphones qui nous permettra d’agir rapidement

  • Nous mettrons une limite basse à la carte N26 et l'alimenterons régulièrement par ebanking. C’est la carte que nous donnerons à l’éventuel voleur qui voudrait nous braquer...

#monnaies #change

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents