BILLET TOUR DU MONDE


La question s'est posée de savoir si nous allions prendre un billet "tour du monde" avec une alliance (Star alliance, One World, Emirates, etc.) ou si nous allions plutôt acheter nos billets au fur et à mesure de l'avancement du voyage...en réalité la question ne s'est pas posée bien longtemps !


Et ceci pour plusieurs raisons. Les deux principales : sécurité et finances.


Sécurité

Tout d'abord, il est plus sécurisant de savoir que les billets pour les étapes fondamentales de notre voyage sont réservés. Ainsi, la "colonne vertébrale" du tour du monde est solide et bien en place. Il n'y a plus à se soucier de la réservation de la majorité des vols longs courriers. Il est possible que notre choix eut été différent si nous voyagions sans enfants. Nous avons estimé que la réflexion sur le macro-itinéraire devait se faire avant le début du voyage et non pendant...C'est un point de vue très subjectif, mais cela nous sécurise de savoir et connaître les différentes étapes de notre voyage. Cela permet également de préparer les enfants aux pays qu'ils découvriront en essayant de créer chez eux une certaine excitation à la découverte de certaines merveilles qu'ils verront.


Finances

Nous aurions très bien pu décider l'itinéraire sans prendre de billet autour du monde et malgré tout nous y tenir !! Oui mais après vérifications, les prix de certains vols long-courriers pris individuellement sont très élevés. En effet, il est difficile de trouver à moins de 1'000 CHF un vol pour Buenos-Aires depuis la côte ouest des USA ou encore un vol vers l'Île de Pâques, idem pour un vol vers la Polynésie. Et chez nous le problème est multiplié par 5 !


Notre billet "tour du monde" comprend 11 vols longs-courriers pour un prix moyen du vol de 310 CHF pour les enfants et 430 CHF pour les parents. Autant dire que cela revient pratiquement à la moitié du tarif d'un vol long-courrier pris individuellement !!


Choix des vols

Vous imaginez bien que pour un tel tarif il y a quelques contraintes. Par exemple, vous devez choisir un sens de voyage bien précis (départ à l'est ou à l'ouest) et vous ne pouvez jamais revenir sur vos pas. Autre contrainte, il y a une limite maximale de segment (16). Ce qui fait que vous ne pouvez pas inclure 50 vols dans votre billet...Ainsi, il a fallu faire un choix quant aux vols et à l'alliance. Le choix de l'alliance a été rapide : one world. Simplement parce que c'est l'alliance qui compte parmi ses membres la compagnie LAN Chile . Celle-ci étant la seule compagnie qui opère un vol vers l'Île de Pâques puis vers la Polynésie française.


Il a fallu ensuite choisir quels vols inclure dans le billet "tour du monde" de la manière la plus économique et efficiente qu'il soit...et là nous aimerions remercier Lionel Pizzinat qui, en plus d'être un joueur de football hors pair, est également un excellent agent de voyage. Lionel s'est littéralement arraché les cheveux pour nous "construire" la meilleure solution. Cela fut tellement complexe que Lionel a décidé d'arrêter sa carrière d'agent de voyage sur cet "achievement" et accepter un nouveau challenge au Servette FC à partir du 1er Janvier 2017 :-)


Le résultat est le suivant :

Départ depuis Paris ?

Oui notre billet "tour du monde" est au départ de Paris ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le tarif au départ de Genève, pour exactement le même itinéraire, est 3'000 CHF plus élevé !! Alors à ce prix là, on s'est dit que la première étape de notre tour du monde allait être la Ville Lumière...Et pour éviter tout risque avec la concordance des vols, nous allons partir pour Paris en train le 1er juillet 2017 (jour avant le premier vol du billet "tour du monde"). Le prix de 5 billets TGV et d'une nuit d'hôtel est bien moins cher que les 3'000 CHF économisés sur le billet d'avion !


Segments "surface"

Bien entendu, le billet "tour du monde" ne comprend pas tout nos vols. Comme vous le voyez sur l'image, il n'y a par exemple pas de vol indiqué entre Toronto et Honolulu (idem entre Buenos Aires et Santiago du Chili et entre Tahiti et Sydney). Pour la "construction" du "tour du monde", nous avons dû indiquer un segment "surface" entre Toronto et Honolulu. Ceci signifie que nous nous rendrons par nos propres moyens depuis Toronto jusqu'à Honolulu. Ceci ne veut pas dire que nous allons prendre un vol entre Toronto et Honolulu...loin de là !! Si vous regardez le détail de notre itinéraire, nous allons faire tout un parcours qui nous emmènera du Canada jusqu'à l'archipel d'Hawaii, d'où nous reprendrons les étapes du billet "tour du monde".


Inconvénients

Il y a bien entendu quelques inconvénients avec ce billet. Principalement, le fait que toute modification du billet coûte 125 USD...et dans notre cas il s'agirait de 5x 125 USD...sauf si nous décidions de laisser nos monstres sur l'Île de Pâques :-))) Ensuite, le fait que ces billets correspondent à des classes de place bien précises et dont la disponibilité est fortement limitée sur un vol (généralement pas plus de 15 places disponibles)...et il nous en faut 5 à nous seul !! Ces éléments font que la marge de manœuvre est pratiquement réduite à néant s'il nous venait l'envie soudaine de changer d'itinéraire en pleine aventure.


#billet #avion

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents