De Montréal à Québec


Alors ça c’est du matos ! Quand on a vu l’engin, on s’est dit que ça n'allait pas être tout facile les manœuvres et les parkings ! Au moins 8m de long la bête et 3.5 m d’hauteur ! Autant dire que t’oublies les créneaux à une main et les parkings souterrains à Genève !


Mais c’est beau. Un espace intérieur largement suffisant pour nous 5. Le lit cabine au-dessus du conducteur suffit amplement aux 3 enfants et le lit des parents est presqu’une suite parentale ! Le camping-car est tout équipé :

  • Salon

  • Cuisine (manque quand même quelques accessoires indispensables)

  • Frigo

  • Douche

  • Toilettes

  • Chauffage

  • Climatisation

  • Des prises USB à n’en plus finir (c’est très utile pour charger tous nos appareils)

  • Télé

  • Stéréo


Et comme il n’est pas assez grand, on peut l’agrandir de 1 mètre sur le côté. C’est en fait le salon qui peut être décalé latéralement quand on est à l’arrêt. Ça permet d’avoir un grand couloir pour circuler dans la cabine. On pensait compliquer de faire les vidanges et s’installer sur les terrains de camping…easy ! Surtout que les explications de l’employé de la société de camping-cars ont été données dans une langue que les historiens n’ont pas encore réussi à déchiffrer…


Inutile de dire que les enfants sont aux anges avec cette machine digne des Transformers. Ils sont même trop excités, surtout le matin en se réveillant et le soir en allant se coucher…exactement les moments où les parents aimeraient un peu de calme. On vous laisse imaginer les scènes.

Parc de la Mauricie

Premier stop avec notre monstre : le Parc de la Mauricie. MA-GNI-FIQUE ! En entrant dans le parc, on a eu l’impression d’être dans le dessin animé de Yogi l’ours. Rangers, cabane en bois, route bitumée noire avec ligne jaune au milieu, lacs et forêts à perte de vue et le panneau : Vous êtes ici au pays de l’Ours Noir (pas de l’or noir, ça c’est Tintin…). Les grands espaces dans toutes leurs splendeurs. On en avait des frissons.


On a également pu en enfin faire notre premier barbecue en pleine nature avec Teo, Sabrina, Victoria et Sofia. Un succès ! Surtout que les moustiques nous ont plutôt lâcher la grappe. A la lecture de certains commentaires concernant le Parc National de la Mauricie, il devait être notre tombeau. On aurait dû être vidés de notre sang par ces bestioles plutôt inhospitalières. Il n’en fût rien ! Sauf peut-être pour Nadia qui s’est fait attaquée au visage le lendemain lors d’une balade au Lac Edouard. Pendant quelques heures, elle ressemblait à Sinok dans les goonies. Le Lac Edouard est d’ailleurs un endroit enchanteur avec une grande plage où l’on peut se baigner…ça reste virtuel, parce qu’avec une eau à 15 degrés y a que les canadiens, les inuits... et Julian qui osent y mettre le pied !


Ville de Québec

La ville de Québec a été beaucoup plus à la hauteur de nos attentes que ne fut celle de Toronto ou Montréal. Colonie française dès 1608 (se sont vite repris après leur déroute de 1602 :-)), puis britannique, elle intégrera en 1867 la Confédération Canadienne. On fête d'ailleurs cette année le 150ème anniversaire du Canada. C'est donc une très jolie ville francophone au bord du Saint Laurent que nous avons découvert. Ses maisons et immeubles en briques donnent un charme certain à cette belle cité. Nous avons passé 3 nuits dans un camping à 15 minutes du centre-ville. Première fois depuis 15 jours que nous nous arrêtons autant de jours et surtout première expérience de camping. Nous y avons rencontré un voisin québécois qui n'a pas hésité une seule seconde à notre arrivée à venir nous diriger pour réussir à caser ce monstre dans notre place et un grand bravo au conducteur. On dirait que Massimo a conduit cette bête toute sa vie !


Nous voyant en difficulté pour allumer notre feu afin de pouvoir y cuire nos burgers, notre voisin est encore venu à la rescousse pour nous donner un allume-feu. Puis, nous voyant mort de froid à la nuit tombée alors que nous cherchions du bois désespérément, il est venu là encore nous offrir ses bûches. Un vrai samaritain !


Nous avons flâné pendant deux jours entier dans les rues de Québec. Le Château Frontnac et sa promenade, les remparts puis le Vieux-Québec et ses ruelles en passant par le port (qui là encore n’a rien d’exceptionnel comme celui de Montréal). Nous avons également passé une demi-journée au musée de la civilisation. Les enfants ont adoré se balader, essayer, lire, puis se déguiser et vivre pleins de belles expériences. Ils ne voulaient plus du tout partir, heureusement la sonnerie de la fermeture a retenti.


Dans cette ville , Nadia a aussi pu revoir une amie de longue date. Corinne, qui a passé presque 3 semaines de vacances au Canada avec sa famille. Elles n’avaient pas eu le temps de boire un café à Genève et c’est à Québec qu'elles ont pu se revoir ! Ce fût un plaisir de rencontrer son mari et ses 3 enfants. Nous nous reverrons dans un an.


Et c'est également à Québec que nous nous sommes quittés avec Sabrina, Teo et les deux petites cousines. Fin de leur vacances. ça a été un plaisir de partager ces 10 jours avec eux. Ils vont nous manquer ! On se reverra en Thaïlande l’année prochaine.


P.S. Alarme incendie 3ème acte : On a réussi à faire sonner l'alarme incendie de notre camping car ! Julian a eu tellement peur qu’il a sauté dehors en hurlant et pleurant. Autant dire que les expériences de Toronto et Niagara Falls l’ont profondément marqué. Nadia, en cuisinant, a réussi à faire suffisamment de fumée pour que l’alarme se déclenche. Notre voisin québécois devait être mort de rire. Il a bien compris que nous étions novices dans le domaine du camping ! Et on ne vous raconte pas tout….



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Archives

VISITES

Articles à l'affiche

Articles récents