Scolarisation des enfants


ça c'est chaud !! Pourquoi ? Parce qu'on ne s'improvise pas instituteur ! On ne se réveille pas un matin avec la fibre pédagogue. Si vous avez un enfant de 5 ans faites le test de lui apprendre à lire...ça donne à peu près ça :

 

Maman : T et O ça fait TO.... le R ça fait rrrr.... T et U ça fait TU..... et le E à la fin on l'entend pas.... tu t'en fou !

Julian : T et O = TO

Maman : Bravo

Julian : rrrr

Maman : Bravo

Julian : T et U = TU

Maman = Bravo

Julian: Pourquoi le E on l'entend pas ?

Maman : Parce que !

Maman : Alors c'est quel mot que tu viens de lire ?

Julian : T...rrrr...aaiin = TRAIN

Maman : mais non si T et O ça donne TO le mot commence par TO non ?

Julian : Toooo...Trrr...TRAIN !!

 

La suite de l'histoire ne peut pas être racontée mais peut être imagée :

Mesdames, Messieurs les instituteurs de nos chers enfants on commence à entrevoir toute la difficulté de votre travail et on va certainement en apprécier l'ampleur pendant une année.


Comment ça se passe concrètement ?

Administrativement

Administrativement, nous ne quittons pas la Suisse ou plutôt nous faisons un retour en Suisse (étant domiciliés en France). La loi cantonale genevoise sur l'instruction publique prévoit la scolarisation à domicile à l'égal de la scolarisation en école publique ou privée. Nous allons donc utiliser cette possibilité et mettre les enfants en scolarisation à domicile. Pour cela, il faut faire une demande spécifique au Département de l'Instruction Publique.


Ce dernier vous renvoie un formulaire à remplir où vous devez décrire votre programme scolaire pour les matières ci-dessous en y indiquant le nombre d'heures de cours par semaine :

  • Français

  • Mathématiques

  • Langues

  • Géographie et Histoire

  • Arts visuels et manuels (bricolage quoi...)

  • Expression du corps

  • Sociabilisation


Ensuite, ce programme est discuté dans un entretien avec le DIP auquel participe également les enfants.

Notre idée de la scolarisation durant le voyage

Notre volonté est d'intégrer au maximum le programme scolaire dans les activités de tous les jours durant notre tour du monde. Nous voulons éviter au maximum des séances "ex-cathedra" où l'on donne la leçon aux enfants. Ce n'est pas une activité qui attire et passionne les parents et nous pensons en plus qu'il sera difficile pour tout le monde de passer de la casquette d'"explorateurs" à celle d"instituteur" et "élève". Ainsi de manière générale, voici notre proposition de programme scolaire au DIP pour chacun des enfants.


Mattias

C'est vite réglé ! Mattias ne sera pas encore en âge de scolarisation en Suisse à la rentrée 2017. Il n'y a donc aucun programme scolaire à prévoir. Et un de moins ! Comme la scolarisation en France se fait l'année des 3 ans de l'enfant et que Mattias est né en décembre 2013, nous avons tout de même profiter de la possibilité de le scolariser à Archamps depuis la rentrée 2016. ça ne peut lui faire que du bien en vue du départ ce 1er juillet 2017 !


Julian

Julian aura 6 ans le 23 mars 2017 et passera donc en 3P, année qu'il fera durant notre tour du monde. Son institutrice sera : Maman Nadia ! La 3P c'est l'année de l'apprentissage de la lecture et c'est maman qui s'y colle...C'est très certainement la partie la plus difficile, au vu également des premiers tests ! Suite à une discussion avec la maîtresse actuelle de Julian, il en est ressorti que Julian est très demandeur en matière de lecture (forcément il voit sa sœur qui sait lire et veut faire pareil...). Nous lui avons donc demandé d'insister et accélérer l'apprentissage de la lecture dans la mesure du possible. Nous avons également décider de prendre une répétitrice (institutrice) à domicile à raison de deux fois par semaine (45min) afin que l'apprentissage se fasse dans les règles de l'art. L'objectif étant que Julian sache lire au moment du départ. Maman devra essentiellement entrainer et améliorer la lecture de Julian pendant une année.