• VeryFamilyTrip Team

ZANZIBAR


Le décollage de notre avion est prévu à 13.00 depuis l’aérodrome (oui on appelle pas ça un aéroport…) d’Arusha. Généralement, les avions décollent 20 ou 30 minutes plus tard que l’horaire prévu. Là, notre coucou à hélices décolle à 12.45 ! Et bien sûr la météo est mauvaise ! On est assez tendu il faut dire…Bon finalement, on aura juste quelques petites (grandes !) turbulences mais on a vécu pire ! Nous arrivons à l’aéroport de Zanzibar après 1 heure de vol et il fait beau et chaud. Nous avons encore 1 heure de route avant d’arriver tout au nord de l’île à Nungwi où se trouve notre resort « all inclusive ». On a choisi d’essentiellement nous reposer pour notre dernière semaine.



Le resort est très bien et au bord d’une belle plage. L’eau est d’un magnifique turquoise. Deux points noirs tout de même au tableau. Le premier, c’est la météo. Nous avons eu des orages pratiquement toute la semaine. Cela nous a obligé à faire des aller-retour en continu entre nos chaises longues et le bar de la plage pour nous abriter de la pluie.

Ensuite, l’accès à la mer est public. La plage privée du resort est quelques mètres en retrait. Ce qui génère la deuxième chose pas très sympa. A peine vous mettez le pied sur le bout de plage publique, de nombreux « beach boys » vous abordent sans relâche pour vous proposer des excursions. On comprend bien que c’est leur gagne-pain mais à la longue c’est pesant et ça ne donne plus envie d’aller dans l’eau.


Depuis la plage, on admire tout de même les bateaux à voile traditionnels de Zanzibar et les couchers de soleil qui sont de toute beauté.



On a également pu se concentrer un peu plus sur les matchs de la coupe du monde. Et c’est notre suédois qui est aux anges. Il a dit : « Après avoir bouffer des spaghettis, j’ai maintenant fait griller des bratwürst…au suivant ! ». Pour le huitième de finale, on espérait un choc fratricide entre la Suède et le Brésil mais finalement ça sera le match du dilemme pour Mattias. La patrie de ses cheveux contre la patrie de son cœur…ça va être un déchirement intérieur….


SAFARI BLUE


Le jeudi nous avons décidé de faire une excursion. On a voulu faire une activité sur (sous) l’eau. Après la sortie en mer manquée à Bali, on s’est dit qu’il fallait se rattraper ici. Et c’est vrai que notre dernière sortie snorkeling ou « plages idylliques », c’était en Thaïlande mi-mars. Ça fait un bout quand même !

Nous partons de bon matin pour 1h30 de route. Nous sommes tout au nord de l’île et on doit se rendre tout au sud. Comme d’habitude, le temps est pourri le matin. On espère qu’au sud la météo sera meilleure. On arrive sur les lieux où l’on doit embarquer et les nuages sont bien présents. On prend le bateau en bois typique de Zanzibar et ça secoue assez violemment ! Pas que le bateau soit à deux doigts de chavirer, mais on prend la flotte grave ! On est trempé ! Au premier stop pour le snorkeling, seul papa aura le courage de descendre dans l’eau. Mattias, le courageux, plongera aussi mais seulement pour quelques secondes. Le fond marin n'est pas terrible. Il y a des poissons mais avec la mer agitée l’eau est trouble. On devait ensuite s’arrêter sur un banc de sable. On essaie mais le vent est trop fort. Finalement, on repart sans être allé sur la langue de sable qui doit être magnifique avec le soleil...et sans le monde ! Oui, le lieu est très prisé. Sans le soleil, les couleurs ne sont clairement pas au rendez-vous et c’est bien dommage.


On arrive sur l’île principale pour le déjeuner. Là, il n’y a rien à dire : poissons et langoustes à volonté, dégustation de fruits locaux, on se régale. On nous propose un petit spectacle de danse africaine très sympa. Après une petite balade, on repart pour la visite de la lagune à mangrove. C’est sympa sans plus. Les couleurs ne sont toujours pas au rendez-vous. On repart ensuite à la recherche des dauphins. Pour cela, nous devons naviguer contre le vent et on fait des sacrés sauts ! Finalement, ça paie, on apercevra une dizaine de dauphins. Alors ceux-là c’était vraiment Flipper le dauphin ! Même couleur, même taille !



C’est l’heure de rentrer au port et bien entendu le soleil pointe son nez ! On passera une heure avec la voile au vent, la mer plate, le soleil et une Kilimanjaro (bière) à la main…histoire de quand même finir en beauté ! Y en a même qui en ont profité pour piquer un roupillon...



Bon pour la suite……………..oui on rentre ! On prend l’avion de Zanzibar à Doha. Là, on a une heure pour monter dans notre avion pour Paris. Il y a donc de très très fortes chances qu’on finisse notre voyage comme on l’a commencé…sans les sacs ! On passera une journée et une nuit à Paris, ça sera notre caisson de décompression ! Avant de prendre le TGV le 2 juillet en direction de Genève.


Assez rapidement on publiera le bilan de la Tanzanie, le film récap de la Tanzanie et le bilan de notre aventure. On se donne 15 jours pour monter le film récapitulatif de notre année de voyage !


Archives

Please reload

Articles à l'affiche

September 30, 2018

Please reload

Articles récents

July 9, 2020

Please reload

VISITES