• VeryFamilyTrip Team

Central Coast


Au début, on avait prévu de tout faire en Australie : Darwin, Ayers Rock, Perth, Cairns, Melbourne, Sydney, Adelaïde. De la folie ! On a revu nos prétentions à la baisse. Le premier lieu qui est passé à la trappe c’est Darwin. Ici, c’est l’été et Darwin étant en zone tropicale c’est donc la saison des pluies. Puis, c’est vraiment le cœur brisé que nous avons renoncé à Perth et la côte ouest. Cette ville que nous avons tant appréciée il y a 15 ans. Il faut se rendre à l’évidence, c’est loin et couteux pour s’y rendre. Surtout que nous devons revenir à Sydney pour partir sur Singapour, le vol étant compris dans notre billet tour du monde. La durée de permanence en Australie, elle, reste inchangée et nous la quitterons le 14 février. Nous avons donc du temps pour parcourir la côte Est et le centre rouge. Notre nouvel itinéraire prévoit, dans un premier temps, de remonter la côte Est jusqu’à Brisbane. Puis nous ferons un aller-retour sur Alice Springs où nous passerons 6 jours à sillonner le Red Center (Uluru, Kings Canyon, Olgas). Enfin, nous terminerons la remontée de la côte Est jusqu’à Cairns. Nous prévoyons de revenir sur Sydney le 12 février par un vol low cost depuis Hamilton Island qui se trouve dans le paradis des Withsundays Islands.


Blue Mountains

Nous partons donc de Sydney le 3 janvier et démarrons la grande remontée de la côte Est jusqu’à Cairns. Première étape : les Blue Mountains. On avait regardé la météo et elle prévoyait du mauvais temps. On a donc décidé de ne réserver qu’une nuit à Katoomba, puis d’aviser en fonction des prévisions météorologiques. Déjà pour les Blue Mountains, on commence à avoir des difficultés pour trouver des logements à des prix raisonnables pour la période. C’est les grandes vacances australiennes jusqu’au 29 janvier !


On trouve tout de même un motel à Katoomba qui est le centre névralgique pour visiter le lieu. Il y a différentes activités que nous aimerions faire : randonnées, points de vue et peut-être téléphérique ou train à crémaillère. Il n’y a qu’une heure et demie pour arriver à Katoomba depuis Sydney alors on décide de s’arrêter en chemin au Featherdale Wildlife Park pour le plus grand bonheur des enfants qui peuvent voir de très près Koalas, Kangourous, diable de Tasmanie et autres émus. On arrive à Katoomba et il pleut, vente, fait froid, fait chier ! Il manque que la neige ! Maman est congelée. Exclu de sortir pour aller manger et comme la chambre n’a pas de cuisine, on se débrouille avec les moyens du bord : pain, jambon, boite de thon et noodles avec l’eau chaude de la bouilloire ! Oui, pas toujours idyllique la vie du globe-trotteur !!



On se dit qu’on aura plus de chance le lendemain pour la visite des différents points de vue que les Blue Mountains ont à offrir. Notamment Echo Point qui est à 5 minutes de notre motel et offre une vue imprenable sur les "3 Sisters". Une formation rocheuse surplombant une incroyable vallée peuplée d’eucalyptus. C’est d’ailleurs les émanations d’eucalyptus qui donnent une couleur bleue aux montagnes, d’où le nom de Blue Mountains…Elémentaire mon cher Watson !


Le lendemain matin c'est donc : direction Echo Point ! Là, la vue est ma-gni-fique ! On est bouche bée et on se dit que c’est certainement la vue la plus incroyable de ces 6 premiers mois de voyage. Comme d’habitude, les photos valent plus que tous les qualificatifs. Attention les yeux !



Bon, vu le temps catastrophique, on décide de partir illico presto surtout qu’ils ne prévoient pas d’amélioration avant quelques jours. Pour ne rien regretter, on essaye tout de même d’aller voir les Katoomba falls. Avec le même succès qu’à Echo Point ! Bref, c’est décidé : direction la côte. Nous avons 10 jours pour parcourir les 1000 km qui séparent Katoomba de Brisbane, ça nous laisse largement le temps de remonter la côte en douceur et profitez des plages. C’était sans compter sur la horde de vacanciers australiens.


Newcastle


Les étapes que nous prévoyons sur la Central Coast sont Newcastle, Port Macquarie, Coffs Harbour et Byron Bay. Pour chacune de ces destinations, les sites de réservations online affichent complet entre 95% et 98% !! Et le peu d’hébergements disponibles sont hors de prix. Même son de cloche du côté de Airbnb…C’est la M…. Pas d’autres choix que de loger plus ou moins loin de ces lieux. On avait prévu de faire deux jours à chaque étape, nous décidons finalement de ne passer qu’une nuit par étape puis nous poser plus longtemps sur la Gold Coast où le nombre impressionnant de logement permet de trouver plus facilement un hébergement à un prix correct.


Notre premier stop est donc Newcastle, ou plutôt Charlestown à 15 minutes de Newcastle. Pour 150 AUD (moins de 100 euros), on déniche un duplex ultra-moderne et tout confort. Ceci pour le plus grand bonheur de notre précieuse qui a les yeux qui pétillent en voyant le logement. Ça s’améliore pas…


Sur la route, nous nous arrêtons à Umina Beach pour pique-niquer. Nous inaugurons ici la série interminable de barbecue que nous allons faire sur la côte est. Les australiens ont des parcs aménagés absolument incroyables. Même dans des trous paumés, vous trouvez un parc avec une immense aire de jeux pour les enfants, barbecues électriques gratuit, tables et bancs abrités. Pour trouver un lieu sympa où pique-niquer, nous utilisons le site : https://www.playgroundfinder.com. Vous avez toutes les aires de jeux répertoriées avec toutes les infos concernant les jeux, les barbecues, les tables, etc. C’est parfait !


Avant d’aller à notre appartement, nous visitons les plages de Newcastle où les surfeurs et les parapentistes s’en donnent à cœur joie.



Coffs Harbour


Sur la route pour Coffs Harbour, nous décidons de pique-niquer à Port Macquarie. Lieu absolument sublime avec des plages et une côte qui ressemblent aux plus belles criques méditerranéennes. Ici le pique-nique se fait en compagnie d’un immense varan ! Impossible de pique-niquer tranquille dans ce pays ! On se renseigne tout de même pour savoir si la bête est dangereuse. On nous dit qu’il n’est pas agressif mais que mieux vaut ne pas s’approcher. On ne s’approchera pas ! On est assez étonné de voir le self-control des enfants. Aucun cri, pas de courses à 100 km/h pour quitter les lieux. Non, ils mangent tranquillement leur sandwich en regardant l’animal. Ils montent tout de même sur la table lorsque celui-ci s’approche trop ! Ce varan est apparemment un habitué des lieux. Sont pas bêtes ces animaux ils savent où dénicher de la nourriture sans se fatiguer !


Ici aussi nous logeons en dehors de Coffs Harbour, nous irons donc visiter les plages avant d’aller à notre motel. C’est joli, même si moins spectaculaire que Port Macquarie, et les enfants ont pu jouer sur le sable. Le suédois, lui, s’est baigné. Y’a pas de raison !



Ballina / Byron Bay


L’étape suivante devait être Byron Bay. Ville un peu hippie et haut-lieu du surf à l’australienne. Nous l’avions visité en quatrième vitesse il y a 15 ans. Cela sera malheureusement à nouveau le cas. Il n’y avait rien de dispo à moins de 400 AUD la nuit ! On a dû se rabattre sur la ville de Ballina pour passer la nuit. C’est ici que papa fête son Xème anniversaire. Oui, papa est un peu en bisbille avec son âge…Y en a qui fête leur anniversaire à Hawaii, d’autres à Tahiti ou encore devant les 12 Apôtres...Papa lui c’est dans un trou perdu à 30 minutes au sud de Byron Bay ! Pas de Nutella sur le gâteau. A son âge, il faut deux ans pour l’éliminer ! Bon, il avouera quand même que c’est un de ses plus beaux anniversaires, même si la vue sur le camping-car du voisin n’était pas des plus époustouflante !



Le lendemain nous passons la journée entière à Byron Bay avant d’arriver sur la Gold Coast. Au programme : Sunday market, visite de la ville et Cape Byron walking track.


Sunday Market


Pour arriver à Byron Bay, on a droit aux embouteillages des meilleurs heures de pointes des grandes villes européennes ! Compliqué d’accéder au centre-ville. On se gare tant bien que mal et on se dirige au marché du dimanche par 35 degrés et sous un soleil de plomb. Le marché est plutôt sympa. Les musiciens et artisans au style baba cool occupent la majorité de l’espace. Sans oublier quelques stands de nourriture qui auraient fait le bonheur des enfants, si maman n'avait pas laissé tout notre argent dans la voiture qui était du coup trop loin ! On ressent encore un peu le côté hippie des lieux surtout perpétré par les plus anciens qui sont restés vivre ici. On continue la visite de la ville et de sa plage « Main Beach » qui est archi bondée. Mais il n'y a personne dans l’eau ! Le vent rend l’océan passablement agité et la baignade est pratiquement interdite sur toute la plage.


Cape Byron walking track


Il y a 15 ans nous avions déjà fait cette randonnée qui mène au phare de Byron Bay et qui passe par le point le plus à l’Est de l’Australie continentale. Nous voulions la refaire. Il y a 15 ans, on était en manches longues (juin 2003) aujourd’hui c’est la canicule. C’est pourquoi on décide de ne pas commencer la marche depuis Main Beach mais depuis un parking plus près du phare. C’est finalement une boucle de 4 km que nous parcourrons. La vue sur le littoral est magnifique. Nous passons différentes baies abritées du vent où la baignade est autorisée et les plages de sable blanc sont immaculées. Nous apercevrons beaucoup de tortues du haut des passerelles. Nous croiserons également un certain nombre de varans sur notre chemin. La randonnée est tout de même pentue par endroit et la chaleur en augmente la difficulté. Malgré tout, on a eu très peu de lamentations. On doit avouer que les marches se font de plus en plus dans le calme et la bonne humeur. Chiara adore ça et entraîne ses frères. Le suédois du haut de ses 4 ans est parfois même impressionnant dans sa résistance.



La suite pour nous c’est 6 jours sur la Gold Coast. Nous passerons 4 jours sur la plage de Miami qui est censée être beaucoup plus calme que Surfers Paradise. Puis, nous serons justement 2 nuits à Surfers histoire de sentir et vivre la folie, l’exubérance et tous les excès de ce lieu emblématique de l’Australie.


Archives

Please reload

Articles à l'affiche

September 30, 2018

Please reload

Articles récents

July 9, 2020

Please reload

VISITES